Formule 2

25 mai 2019 07:23; Act: 25.05.2019 07:23 Print

Mick Schumacher: tel père, tel fils à Monaco

En 2006, à Monaco, Michael Schumacher avait été puni pour avoir volontairement arrêté sa Ferrari en plein circuit lors des essais. Son fils Mick l’a imité… sans faire exprès.

Sur ce sujet
Une faute?

C’est un des moments qui est entré dans la légende d’un des plus grands pilotes de l’histoire de la F1. Aussi génial que controversé, Michael Schumacher avait montré sa face sombre, ce jour-là, dans les rues de la Principauté. Auteur du meilleur tour lors des essais qualificatifs, il avait empêché ses rivaux de lui passer devant en fin de séance en arrêtant sans raison sa monoplace dans le virage de la Rascasse et été logiquement puni, après de longues heures de délibération.


Cette fois, c’est son fils qui a réalisé vendredi une manœuvre similaire, pile au même endroit, mais sans le faire exprès, cette fois. Lors de la première course de Formule 2, le jeune Allemand a heurté Tatiana Calderon et provoqué un embouteillage monstre. Doté de pneus neufs, le champion en titre de Formule 3 Europe, la catégorie inférieure, a été puni à son tour par les commissaires, pour sa conduite dangereuse et a terminé à la 14e place.

(Sport-Center/rca)