Automobilisme

23 septembre 2019 08:28; Act: 23.09.2019 08:50 Print

Newgarden remporte son deuxième titre en IndyCar

Le pilote américain a terminé 8e de la dernière épreuve de la saison à Monterey (USA), ce qui lui a garanti de devancer au classement le Français Simon Pagenaud.

Sur ce sujet
Une faute?

Josef Newgarden (Penske) a été sacré champion IndyCar pour la deuxième fois de sa carrière, dimanche à l'issue du Grand Prix de Monterey, 17e et dernière épreuve du championnat remportée par son compatriote Colton Herta.

Newgarden, 28 ans, ajoute ainsi une deuxième ligne à son palmarès avec le titre glané en 2017. Avec 641 points au général, il en compte finalement 25 de plus que son dauphin, le Français Simon Pagenaud (Penske), qui convoitait aussi un deuxième titre. L'Américain Alexander Rossi (Andretti) complète le podium de la saison à 33 unités.

«Je suis tellement heureux. Je pleurais tout au long de ce dernier tour. Je suis tellement content que ce soit fini», s'est exclamé en larmes le champion, en sortant de sa monoplace.

Une émotion qui tranchait avec sa capacité à ne pas se laisser submerger par la pression de celui qui était «le chassé» durant les 90 tours de course. Sur le circuit de Laguna Seca où il courait pour la première fois, il a laissé ses rivaux prendre tous les risques devant, pour mieux gérer sa confortable avance au général avant cette ultime épreuve.

«Mes adversaires ont fait une grande course et moi j'ai essayé juste d'être aussi malin que possible. Je ne voulais surtout pas tout gâcher après tout le travail accompli cette saison», a ensuite déclaré Newgarden qui a fini 8e de la course.

Pagenaud consolé par Indianapolis

Suffisant pour empêcher Simon Pagenaud, 4e de lui ravir le titre. Le Français, parti en position a pourtant pris tous les risques pour forcer son destin, faisant preuve d'audace dans ses timings de ravitaillement et sur la piste, lorsqu'il a doublé Rossi en début de course.

«Bravo à Josef. Il a été le plus consistant tout au long de la saison. Il a mérité son titre. Pour ma part, je considère que c'est ma saison la plus complète, celle où j'ai pris le plus de plaisir», a-t-il déclaré au micro de NBC.

Et pour cause: il a réalisé fin mai son rêve d'enfant et de tout pilote en remportant les 500 Miles d'Indianapolis, la plus prestigieuse des épreuves. Au final, il aura remporté trois courses sur l'exercice 2019, une de moins que Newgarden avec lequel ils offrent à l'écurie Penske un beau doublé en tête du championnat.

Si la rivalité entre ces deux pilotes semble devoir durer, la relève est d'ores et déjà compétitive puisque celui qui a mené quasiment de bout à bout la course avant de la remporter est un rookie de 19 ans, Colton Herta. Promis à un grand avenir, il courra la saison prochaine pour l'écurie Andretti.

(afp)