Formule 1

30 janvier 2015 11:55; Act: 30.01.2015 11:58 Print

Sauber dévoile la C34

Sauber a présenté sa nouvelle monoplace de Formule 1 vendredi matin, sur internet.

storybild

La C34 semble plus fine que la C33, notamment au niveau des pontons latéraux. (Photo: Keystone/Daniel Reinhard)

Une faute?

Ce sont le Suédois Marcus Ericsson (ex-Caterham) et le Brésilien Felipe Nasr (ex-GP2) qui piloteront cette saison la Sauber C34-Ferrari.

Nasr a apporté avec lui le financement de «Banco do Brasil», seul parraineur majeur apparaissant sur la C34 dont les couleurs ont radicalement changé. Du gris anthracite de la saison dernière, terminée sans avoir marqué le moindre point au championnat du monde, l'écurie suisse est passée à une livrée bleu et jaune qui rappelle les couleurs du drapeau suédois et se marie parfaitement avec les couleurs de son sponsor principal.

Outre la couleur, la principale différence visuelle avec sa devancière, la C33, réside dans le nez. En raison de modifications dans la réglementation, il est désormais plus volumineux et plus dirigé vers le bas, ce qui a un impact significatif sur toute l'aérodynamique de la voiture.

«La saison 2014 fut très décevante. Mais elle appartient au passé, et nous sommes tournés vers l'avenir. Nous avons tiré les leçons de nos erreurs et sommes confiants», explique dans un communiqué la patronne de l'écurie suisse Monisha Kaltenborn. Son objectif pour 2015 est simple: «Nous devons progresser au classement afin de nous battre pour rentrer dans les points.»

Améliorer l'équilibre général

Les ingénieurs se sont concentrés sur trois domaines au cours du développement de la nouvelle monoplace: la performance dans les virages lents, la réduction du poids et la stabilité de freinage. «Nous avons pu emmagasiner beaucoup d'expérience au cours de la saison 2014, et nous avons pu nous en servir pour la Sauber C34», souligne dans le communiqué Eric Gandelin, chef-designer du Sauber F1 Team.

«L'aérodynamique joue toujours un rôle important dans le développement d'une nouvelle voiture. Mais cette fois-ci nous avons surtout essayé d'améliorer son équilibre général et son comportement dans les virages lents», soit les deux points faibles évidents de la C33, précise Gandelin.

La C34 semble plus fine que la C33, notamment au niveau des pontons latéraux. Elle a profité d'une augmentation du poids minimum des F1, de 691 à 702 kilos, pour bénéficier d'une meilleure répartition des masses. L'écurie de Hinwil sera en 2015 la seule cliente de Ferrari, avec le même moteur V6 turbo hybride de 1,6 litre de cylindrée que les monoplaces de la Scuderia pilotées par Sebastian Vettel et Kimi Räikkönen.

«Un vent de fraîcheur

La Sauber C34-Ferrari effectuera ses premiers tours de roue dès dimanche sur le circuit de Jerez de la Frontera (Esp), où des tests officiels auront lieu durant quatre jours. Marcus Ericsson et Felipe Nasr se partageront le travail. Le Suédois pilotera lors du premier et du dernier jour, le Brésilien roulant le deuxième et le troisième jour.

«Je me réjouis de l'engagement de nos nouveaux pilotes, qui amènent un vent de fraîcheur dans l'équipe. Ils sont jeunes, talentueux et motivés», explique dans le communiqué Monisha Kaltenborn, qui pourra également compter sur le pilote-essayeur et remplaçant, l'Italien Raffaele Marciello (20 ans).

(ats)