Formule 1

31 janvier 2011 13:06; Act: 02.02.2011 15:17 Print

Sauber présente sa nouvelle monoplace

La nouvelle monoplace de Sauber, la Sauber C30-Ferrari, a été présentée lundi à Valence (Esp) à la veille des premiers tests officiels de la saison.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

De couleur blanche, comme l'an passé, avec l'ajout de gris foncé sur les ailes, la Sauber C30-Ferrari tranche avec sa devancière par le nombre de sponsors qu'elle arbore.

La Sauber C30-Ferrari devrait être plus fiable et plus efficace au niveau aérodynamique que sa devancière, assure l'écurie suisse. «Notre objectif est d'inscrire régulièrement des points et d'améliorer donc nettement notre position dans le classement des constructeurs», a expliqué le directeur de l'écurie Peter Sauber, qui a dû se contenter d'une 8e place (44 points) au terme de la saison dernière.

«L'année 2010 était la 41e de l'histoire de notre entreprise, et l'une des plus difficiles. Mais nous avons progressé dans la deuxième partie de la saison, tout en effectuant des changements structurels. L'engagement de James Key en tant que directeur technique a déjà porté ses fruits. Il a su prendre ses responsabilités dans le développement de la Sauber C30-Ferrari», s'est réjoui le Zurichois, par ailleurs ravi d'avoir pu assurer financièrement le déroulement du championnat 2011. «Nous pouvons également être fiers de cela, compte tenu du contexte économique difficile.»

Encore du travail

James Key et son équipe sont loin d'avoir réglé tous les détails de la Sauber C30-Ferrari, qui devrait également mieux négocier les longues courbes et les passages sur les vibreurs que la C29. «En raison des changements dans le règlement, nous avons dû construire une voiture capable de s'adapter à toutes les situations», a-t-il souligné.

Le principal changement par rapport à 2010 concerne l'abandon du double diffuseur, cet élément aérodynamique visible à l'arrière des monoplaces qui leur procurait énormément d'adhérence, selon James Key. Le changement de manufacturier pour les pneus, avec le passage aux gommes Pirelli en remplacement de Bridgestone, constitue un autre défi important à relever, a-t-il poursuivi.

Kobayashi pour une confirmation

Douzième du classement des pilotes en 2010 avec 32 points, Kamui Kobayashi devrait être le garant de la progression de Sauber. Le Japonais, qui fêtera ses 25 ans en septembre, s'est fait l'auteur d'une remarquable saison de «rookie». Il a notamment fait parler de lui grâce à des manoeuvres de dépassement particulièrement osées.

«Ma première saison est désormais derrière moi», a lâché le Nippon, qui a été désigné «rookie de l'année» par le magatine spécialisé Autosport. «J'ai beaucoup appris, et ai ainsi pris confiance en mes moyens. L'objectif que je me suis fixé pour 2011 est de ne plus commettre de fautes», a conclu Kobayashi.

Perez sous pression

Le rôle de «rookie» chez Sauber sera tenu cette année par le Mexicain Sergio Perez (21 ans), qui a emmené dans ses valises quatre précieux sponsors mexicains. «Mon but est de progresser constamment», a souligné le vice-champion en titre de GP2, qui a effectué ses premiers tours de piste au volant d'une Formule 1 en novembre dernier à Abu Dhabi (EAU).

«Je sais à quel point la Formule 1 est exigeante sur le plan de la conduite et de la technique. J'ai beaucoup à apprendre, et cela intéressant de pouvoir me comparer à Kamui», a poursuivi le Mexicain, qui sera tout de même sous pression pour sa première saison en Formule 1. «L'engouement est énorme dans mon pays. Je ne veux décevoir personne», a conclu Sergio Perez, qui ne se sentira pas trop dépaysé au sein de l'écurie Sauber dont le pilote-essayeur (Esteban Gutierrez) est également mexicain.

(ats)