GP du Canada

11 juin 2011 18:36; Act: 11.06.2011 20:39 Print

Sebastian Vettel en pole position

L'Allemand occupera dimanche la pole position du Grand Prix du Canada de Formule 1, 7e épreuve de la saison 2011, après avoir réussi le meilleur temps des qualifications, samedi à Montréal.

storybild

L'Allemand Sebastian Vettel continue sur sa lancée. (Photo: Keystone/AP)

Une faute?

Vettel, auteur de sa sixième pole de l'année, s'élancera en première ligne aux côtés de l'Espagnol Fernando Alonso (Ferrari), qu'il devance de moins de 2/10. Le début de course s'annonce extrêmement serré, les Ferrari étant généralement plus rapides le dimanche que le samedi.

L'autre pilote de la Scuderia, le Brésilien Felipe Massa, a réussi ses meilleures qualifications de l'année. Meilleur temps de la Q3, troisième au final, il partira du deuxième rang, accompagné par l'Australien Mark Webber (Red Bull, 4e).

Le Britannique Lewis Hamilton (McLaren, 5e) et l'Allemand Nico Rosberg (Mercedes, 6e), se partagent le troisième, quand leur coéquipier et compatriote respectif, Jenson Button (7e) et Michael Schumacher (8e), prendront le départ juste derrière.

Les deux pilotes Lotus Renault, l'Allemand Nick Heidfeld (9e) et le Russe Vitaly Petrov (10e) bouclent un Top 10 extrêmement prévisible, les cinq écuries les plus rapides (Red Bull, Ferrari, McLaren, Mercedes et Lotus Renault) ayant placé leur deux pilotes en Q3.

Le Britannique Paul di Resta (Force India, 11e), encore une fois devant son coéquipier, l'Allemand Adrian Sutil (14e) est le meilleur du reste des pilotes. Autre rookie surprenant, le Vénézuélien Pastor Maldonado, 12e sur Williams, précède pour la troisième fois de suite en qualifications son partenaire, l'expérimenté brésilien Rubens Barrichello (16e).

Le Japonais Kamui Kobayashi, malgré sa fougue, n'a pu faire mieux que 13e, au volant d'une Sauber pas assez compétitive, alors que le Suisse Sébastien Buemi (Toro Rosso) est 15e.

L'Espagnol Pedro de la Rosa (Sauber), invité de dernière minute du GP du Canada, pour lequel il remplace le Mexicain Sergio Perez, malade après son violent accident à Monaco, partira 17e, après avoir réalisé un temps à peine une demi-seconde moins rapide que celui de Kobayashi.

Le Belge Jérôme d'Ambrosio (Virgin) ne disputera vraisemblablement pas le GP du Canada dimanche faute d'avoir réussi un temps compris dans les 107% de celui d'Alonso, meilleur chrono de la première partie des qualifications samedi.

D'Ambrosio, 24e et dernier samedi, qui a tourné au mieux en 1 min 19 sec 414/1000, est au-dessus des 1 min 18 sec 989/1000 représentant les 107% du temps d'Alonso, dont la boucle la plus rapide en Q1 a été chronométrée en 1 min 13 sec 822/1000.

Le Belge, pour la première fois de la saison, ne prendra pas part à la course, faute d'avoir été suffisamment rapide, à moins d'être repêché, ce qui paraîtrait étrange. Son coéquipier, l'Allemand Timo Glock (22e), est de son côté passé juste sous la barre des 107% avec un tour en 1 min 18 sec 537/1000.

Les deux Hispania, traditionnellement moins performantes que les Virgin, ont également franchi ce cap, l'Italien Vitantonio Liuzzi se classant 21e et l'Indien Narain Karthikeyan 23e. L'Italien Jarno Trulli et le Finlandais Heikki Kovalainen, pour Team Lotus, sont 19e et 20e.

L'Espagnol Jaime Alguersuari (Toro Rosso, 18e) est le dernier pilote a être exclu de la Q2.

L'heure de qualifications est divisée en 3 parties. Dans la 1re (Q1) toutes les voitures sont en piste. Seuls les 17 meilleurs temps restent en course pour la 2e phase (Q2). Enfin, les 10 meilleures voitures luttent pour la pole position pendant 10 minutes dans la 3e phase (Q3).