Formule 1

29 juillet 2018 14:29; Act: 29.07.2018 17:52 Print

Hamilton creuse l'écart au championnat du monde

Dans une course marquée par deux accidents de Bottas en fin de course, Hamilton s'est imposé facilement devant Vettel et Räikkönen.

storybild

(Photo: Keystone/AP/Laszlo Balogh)

Sur ce sujet
Une faute?

Le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes), parti en pole position, a remporté le Grand Prix de Hongrie dimanche sur le Hungaroring et porté à 24 points son avance au Championnat du monde de F1 sur l'Allemand Sebastian Vettel (Ferrari).

Vettel et son équipier finlandais Kimi Räikkönen complètent le podium de cette 12e manche de la saison, avant un petit mois de trêve estivale.

«S'en sortir avec ces points (sur un circuit plus favorable aux caractéristiques des Ferrari que des Mercedes), c'est un véritable bonus pour nous», a commenté le quadruple champion du monde anglais, victorieux pour la 67e fois en F1.

«Je suis très heureux de ce que nous ayons été aussi forts lors des deux dernières courses. Nous méritons nos vacances», a poursuivi celui qui s'était imposé à la surprise générale dimanche dernier sous la pluie en Allemagne, alors qu'il n'était que 14e sur la grille, avant de signer une pole inattendue samedi en Hongrie, sous la pluie toujours.

L'Australien Daniel Ricciardo (Red Bull), 12e sur la grille de départ, est remonté jusqu'au pied du podium, devant le Finlandais Valtteri Bottas, équipier d'Hamilton.

Bottas s'est accroché successivement dans les derniers tours avec Vettel et Ricciardo, à la manoeuvre pour le dépasser. De quoi faire l'objet de deux enquêtes des commissaires, dont une classée sans suite juste après l'arrivée.

Le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull) a été contraint d'abandonner pour la troisième fois de la saison, dès le 6e tour, victime d'une perte subite de puissance moteur alors qu'il évoluait en quatrième position.

Le Danois Kevin Magnussen (Haas), les Espagnols Fernando Alonso (McLaren), qui fêtait dimanche ses 37 ans, et Carlos Sainz Jr (Renault) complètent le top 10, encadrés par les Français Pierre Gasly (6e) et Romain Grosjean (10e).

Outre Verstappen, deux autres abandons sont à déplorer: celui du Monégasque Charles Leclerc (Sauber) pour un problème mécanique, dès le 1er tour, et celui du Belge Stoffel Vandoorne (McLaren), boîte de vitesses cassée, au 50e tour.
Sport Automobile

(mmor)