Motocyclisme

25 juin 2011 14:44; Act: 25.06.2011 17:52 Print

Thomas Lüthi gagne une place au général

Le Bernois Thomas Lüthi doit se contenter du 8e rang du GP des Pays-Bas Moto 2. L'épreuve a été remportée par l'Espagnol Marc Marquez. La course a été marquée par de nombreuses chutes.

storybild

Le Bernois Thomas Lüthi.

Une faute?

Thomas Lüthi a limité la casse lors du Grand Prix des Pays-Bas à Assen. Profitant des nombreuses chutes à cause de la pluie, le Bernois a terminé à la 8e position lors de la 7e manche du championnat du monde en Moto 2, remportée par l'Espagnol Marc Marquez.

Le Turc Kenan Sofuoglu et le Britannique Bradley Smith complètent le podium.

Très vigilant, Lüthi est parvenu à éviter la chute jusqu'au bout. «Dans les premiers tours j'avais l'impression que la roue arrière de ma moto aurait pu déraper à plusieurs reprises, a commenté le champion du monde en 125 cm3 en 2005. C'était comme rouler sur des oeufs. Terminer à la 8e place n'est pas génial, mais ce n'est pas un désastre non plus.» Grâce à cette 8e position, Lüthi gagne une place au classement général (5e).

Le Bernois a terminé juste devant Randy Krummenacher, qui avait été le meilleur Suisse lors des deux derniers GP sur les circuits de Catalogne et de Silverstone. Dominique Aegerter a quant à lui signé le 18e temps. «Je voulais terminer dans le top 10 mais j'ai manqué de confiance en moi durant toute la course, a reconnu le Bernois. Ce troisième résultat sans points fait vraiment très mal.»

Une fin de course complètement folle et marquée par de nombreuses chutes a quelque peu relancé le championnat qui voit toujours Stefan Bradl en tête. Peu inspiré, l'Allemand, qui avait signé sa 6e pole position en 7 GP cette saison, a chuté à 3 tours de la fin alors qu'il était déjà distancé (10e). Au tour précédent, c'est Yuki Takahashi qui avait perdu le contrôle de sa machine alors qu'il était leader de la course. Auteur de son 3e résultat blanc de la saison, le Japonais peut s'en vouloir car il aurait pu revenir à 35 points de Bradl et relancer le championnat.

Marc Marquez a profité du tapis rouge déroulé par le Takahashi pour s'imposer et s'emparer de la 2e place du général.

Pedone égale sa meilleure performance

En 125 cm3, le Neuchâtelois Giulian Pedone a égalé la meilleure performance de sa carrière. Comme lors du mois dernier au Portugal, il a terminé à la 19e place d'une course interrompe à huit tours de la fin à cause de la pluie. Auteur d'une belle prestation, le «rookie» de 17 ans a manqué ses premiers points mondiaux pour 6 secondes. Parti en 13e position sur la grille, le pilote du Landeron avait crée la sensation la veille en obtenant son meilleur résultat en qualifications.

La course a vu l'Espagnol Maverick Viñales (16 ans) signer sa deuxième victoire en carrière après le GP de France. Plus jeune pilote à avoir obtenu deux pole positions de suite dans la catégorie, le Catalan a devancé ses compatriotes Luis Salom et Sergio Gadea. Seul ombre au tableau pour Viñales: son jeune âge ne lui a pas permis de consommer le champagne sur le podium.

Victime d'une chute en qualifications vendredi, Nicolas Terol, leader du Championnat du monde, n'a pas pris le départ. Il souffre d'une fracture de la cinquième métacarpe de la main gauche. Malgré son absence, l'Espagnol compte toujours 27 points d'avance sur l'Allemand Jonas Folger au classement général.

La première de Ben Spies

En MotoGP, Ben Spies a remporté son premier succès personnel. L'Américain a offert un surprenant et somptueux cadeau d'anniversaire à Yamaha, qui fêtait ce week-end ses 50 ans de présence en Grand Prix.

Spies s'est imposé sur une piste sèche devant les Honda de l'Australien Casey Stoner et de l'Italien Andrea Dovizioso. L'Américain, qui n'effectue que sa deuxième saison complète en MotoGP n'est pas vraiment un habitué des podiums. Avant Assen, ses statistiques mentionnaient deux troisièmes places et un deuxième rang (en 2010 à Indianapolis) en 28 courses.

L'Italien Valentino Rossi qui s'était élancé de la 4e ligne en 11e position a réussi une belle remontée pour finir 4e au guidon de sa Ducati, en nette amélioration par rapport aux essais.

L'autre italien Marco Simoncelli a de nouveau échoué à concrétiser ses excellentes prestations des jours précédents. Après avoir largement dominé les essais et les qualifications, le natif de Cattolica a chuté dès le premier tour, en entraînant avec lui Lorenzo. Au final, «Sic» a échoué en 9e position, très loin de ses ambitions.

Lorenzo a lui fait une très mauvaise affaire dans l'optique du championnat du monde. L'Espagnol s'est classé 6e et voit Casey Stoner s'envoler en tête du classement.

L'Australien qui restait sur trois victoires en arrivant à Assen possède 136 points et devance désormais Lorenzo de 28 unités.

(ats)