Motocyclisme

13 avril 2019 22:57; Act: 14.04.2019 11:34 Print

Tom Lüthi se qualifie en deuxième ligne

par Jean-Claude Schertenleib - Le Bernois s'élancera de la 4e position dimanche lors du GP des Amériques. Il aurait pu prétendre à mieux sans une petite bourde.

storybild

Tom Lüthi a payé cher une petite inattention lors de son dernier tour des qualifs. (Photo: Keystone)

Une faute?

L'Allemand Marcel Schrötter (Kalex), coéquipier de Tom Lüthi dans le team Dynavolt Intact GP, a poursuivi sa domination totale sur la catégorie Moto2, en obtenant la pole position du GP des Amériques, devant Alex Marquez, Sam Lowes et Lüthi, éjecté de la première ligne après avoir commis une petite erreur dans son dernier tour.

On a longtemps cru que les deux hommes, qui avaient décidé de rouler ensemble, allaient pouvoir signer un doublé. Double vainqueur en ce début de saison et donc leader du championnat, l'Italien Lorenzo Baldassari ne s'élancera que de la cinquième ligne.

L'amer à boire

Amer anniversaire – il prend, ce dimanche, son 200e départ en GP – pour Dominique Aegerter, qui a connu un gros souci technique lors de la première partie des qualifications et qui ne s'élancera que du fond de la grille (29e temps) avec la MV-Agusta. Le Zurichois Jesko Raffin (NTS) sera pour sa part installé sur la sixième ligne, avec le 17e chrono.

En MotoGP, le «King of COTA», le roi du circuit des Amériques, où il n'a encore jamais battu, Marc Marquez (Honda), a signé la pole, comme on pouvait logiquement s'y attendre. La très bonne surprise, c'est qu'il n'a creusé un écart «que» de moins de 3 dixièmes par rapport à... Valentino Rossi (Yamaha). Le vétéran du peloton est décidément en très grande forme et pourrait bien être, en course dimanche soir, le principal contradicteur de Marquez. Parce qu'Andrea Dovizioso (Ducati) n'est pas sorti de Q1 et qu'avec le treizième chrono, il ne s'élancera que de la cinquième ligne. Coup de chapeau à Pol Espargaró, qui place la KTM en cinquième position.

Sport Automobile

(nxp)