Automobilisme

18 février 2019 21:46; Act: 03.06.2019 15:50 Print

Un gros crash fait pleuvoir les étincelles sur Daytona

A l'occasion d'une course de 500 miles disputée dans le cadre des NASCAR Cup Series, 21 voitures ont été impliquées dans une collision monstrueuse. Sans faire de blessé.

Sur ce sujet
Une faute?

La prestigieuse course de Daytona 500, première épreuve du championnat américain automobile NASCAR, a été marquée dimanche par cinq collisions spectaculaires, sans gravité, lors des vingt derniers tours.

L'accident le plus impressionnant a eu lieu à dix tours de l'arrivée, lorsque le pilote qui occupait la 5e place, Paul Menard, a accroché la voiture qui le devançait, conduite par Matt DiBenedetto.

Les deux voitures se sont mises en travers de la piste et ont déclenché une réaction en chaîne avec un empilement de 21 voitures, dans des gerbes d'étincelles.

La collision a rapidement été baptisée «The Big One» («la grande»), comme il en arrive régulièrement lors du Daytona 500 qui se dispute depuis 1959 sur un circuit ovale en Floride. Aucun pilote n'a été blessé dans cet accident à plus de 200km/h.

La victoire pour Hamlin au bout du suspense

La course a repris après le nettoyage de la piste, avec une nouvelle collision à sept tours de l'arrivée impliquant cette fois sept voitures.

Après une nouvelle interruption, les pilotes sont repartis, mais n'ont pas pu boucler un tour, puisque Clint Bowyer, alors 4e, est parti à la faute et a emporté avec lui onze autres voitures.

La course est repartie pour deux derniers tours qui se sont déroulés sans incident et qui ont permis à Denny Hamlin de signer la 33e victoire de sa carrière en NASCAR, la deuxième à Daytona après 2016.

Le championnat NASCAR (pour stock-cars), est le championnat automobile le plus populaire aux Etats-Unis. Il se dispute sur 26 courses permettant de sélectionner 16 pilotes, lesquels participent ensuite à dix dernières épreuves pour le titre de champion.





Sport Automobile

(afp)