Automobilisme

17 novembre 2019 20:46; Act: 17.11.2019 21:24 Print

Verstappen devant Gasly et Sainz au Brésil

Le Néerlandais s'est imposé devant le Français au terme de Grand Prix plein de rebondissements.

storybild

Verstappen et Gasly étaient très heureux sur le podium. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Quelle incroyable Grand Prix du Brésil! Si Max Verstappen est parvenu à transformer sa pole-position en victoire, la course du Hollandais n'a pas pour autant été de tout repos: par deux fois, grâce à une stratégie parfaitement exécutée, Lewis Hamilton avait réussi à se retrouver devant. Et par deux fois, le pilote Red Bull est parvenu à reprendre sa place.

Mais c'est juste derrière la Red Bull que la fin de course s'est révélée chaotique: à quelques tours de l'arrivée, Charles Leclerc a passé son équipier Sebastian Vettel au bout de la ligne droite des stands. L'Allemand a alors tenté de reprendre sa place, mais les deux Ferrari se sont touchées à plus de 300 km/h. Résultat: deux crevaisons, deux monoplaces éliminées, et deux pilotes s'insultant copieusement à la radio. Pour Ferrari, un nouveau désastre qui s'empile sur les précédentes bourdes commises par la Scuderia.

Gasly chanceux

Alexander Albon s'apprêtait alors à terminer deuxième, mais c'est alors que Lewis Hamilton, à deux tours de l'arrivée, l'a franchement poussé hors de la piste. Le Thaïlandais s'est retrouvé en queue de classement tandis que le Français Pierre Gasly en profitait pour hisser sa Toro Rosso sur la deuxième marche du podium, devant la Mercedes du Britannique - les deux voitures ont même franchi la ligne l'une à côté de l'autre, avec un minuscule avantage pour la Toro Rosso.

«C'est fantastique, je me souviendrai de ce jour toute ma vie», s'extasiait le jeune Français devant ses mécaniciens en délire. Pour Toro Rosso, cette deuxième place valait bien une victoire.

Le motoriste Honda place ainsi deux voitures sur les deux premières marches du podium pour la première fois depuis le Grand Prix du Japon 1991.

Sainz sur le podium

Mais pour Lewis Hamilton, la fin de journée aura été moins drôle. Troisième, il a écopé de 5 secondes de pénalité pour son accrochage avec Alexander Albon. «Je suis vraiment désolé pour Alex», admettait le Britannique après la course. «C'est entièrement de ma faute, j'ai attaqué à un mauvais endroit.»

Cette pénalité le fait reculer de la 3e à la 7e place et offre à l'Espagnol Carlos Sainz Jr (McLaren), remonté de la dernière place sur la grille après une panne en qualifications, son 1er podium en F1.

En tête, Max Verstappen, lui, savourait sa troisième victoire de la saison. «La voiture était vraiment fantastique aujourd'hui», soulignait-il en descendant du podium. «Quels que soient les pneus, elle était très efficace. Je me suis vraiment bien amusé aujourd'hui.» Chez Ferrari, on ne pouvait pas en dire autant

Luc Domenjoz, Sao Paulo

Sport Automobile

(Sport-Center)

Les commentaires les plus populaires

  • Glen le 17.11.2019 21:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Fierté

    Vettel aurait dut laisser passer son coéquipier...Mais non...trop fier et arrogant je suis....

  • Kreub le 17.11.2019 21:53 Report dénoncer ce commentaire

    Vettel dehors, via finito Ferrari

    Vettel, aurais du laisser passer sont coéquipier, car la 3ème place était en jeu au lieu de cela il a fait crever le pneu du monégasque et fait perdre de nombreux points du constructeur Ferrari, c'est malhonnête de ça part, avec les multiples fautes lors de cette saison, si j'était patron de Ferrari, je le virerais...

  • Claude52 le 17.11.2019 22:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sans

    Tout l'égocentrisme dans le geste imbécile de Vettel qui n'accepte pas que Leclerc soit plus talentueux et intelligent que lui.

Les derniers commentaires

  • Räikkönen le 18.11.2019 11:43 Report dénoncer ce commentaire

    Le mauvais plan

    Ferrari récolte ce qu'elle mérite. Leclerc à été mis sur un piédestal, et ils ont "oubliés" le numéro 1 Vettel. Avec Kimi Räikkönen c'était plus simple.

    • Jean le 18.11.2019 17:07 Report dénoncer ce commentaire

      Driver n°1

      Et aux points, c'est qui le meilleur entre Vettel et Leclerc ?

  • Vettel la gerbe le 18.11.2019 08:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Gestion zéro

    Binotto n'a plus que quelques jours chez Ferrari....

  • Scott Speed le 18.11.2019 06:56 Report dénoncer ce commentaire

    Ma lecture

    Deux pilotes de l'ancienne génération ont un comportement anti-sportif en voulant reprendre leur place... Il serait temps d'apprendre lhumilité.

    • PirataDs le 18.11.2019 08:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Scott Speed

      Ta lecture est erronée... les tort sont partagés dans les deux cas,,, Albon ouvre grandement la porte avant de la fermer brusquement. Ensuite c'est vrai qu' hamilton est un peu optimiste. Dans l'autre cas même si Vettel bouge vers la droite, Leclerc lui ne bouge pas du millieu de la piste. Or quand tu protège l'intérieur, tu ne reste jamais au millieu de la piste.

    • Jean le 18.11.2019 17:09 Report dénoncer ce commentaire

      Piloter

      Comme tu le dis... Leclerc ne protège rien du tout, il continue sur sa ligne pour forcer Vettel à rester sur l'extérieur et ainsi louper l'apex... Vettel n'a pas à forcer !!!

  • Philippe le 18.11.2019 04:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vettel go home

    Vettel mérite d'être licencié... Lamentable comportement! Juste un arrogant personnage, sans respect des autres et jaloux des capacités de Leclerc...

    • Du Tout le 18.11.2019 07:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Philippe

      La faute à l'écurie il doive déjà faire changer les pneus à Vettel sinon lui dire de laisser passer Leclerc.. Et quand on se met à aur la gauche (Leclerc) on rate pas au millieu on se décale à gauche normalement..

  • Pas forcément fan le 18.11.2019 00:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Client sérieux

    Verstapen a vraiment les dents qui rayent le parquet, au propre comme au figuré, et il faudra compter sur lui en 2020 pour le titre mondial.