Voile

27 mai 2019 17:14; Act: 27.05.2019 19:22 Print

Alinghi s'envole en Sardaigne

par Surdez Grégoire - Le bateau suisse s'est classé 2e en ouverture du championnat des GC32

Alinghi a gagné quatre manches en Sardaigne mais s'est classé 2e.
Sur ce sujet
Une faute?

Nouvelle saison, nouveau championnat. Alinghi a rapidement pris ses marques sur son catamaran volant GC32. A Villasimius, dans le sud de la Sardaigne, le bateau barré par Arnaud Psarofaghis, en l'absence d'Ernesto Bertarelli, s'est classé 2e du premier rendez-vous du championnat. Seul Oman Air, parfaitement mené par Adam Minoprio a résisté aux assauts du bateau suisse. «Le classement est assez logique, estime Arnaud Psarofaghis. On a vraiment navigué avec Oman et Ineos toute cette semaine. Nous savons comment gagner des étapes et avons les moyens de le faire encore en continuant à prendre de bons départs et en allant vite.»

Sur des parcours plus longs que l'an passé en Extreme Sailing Series, Alinghi doit encore effectuer quelques ajustements pour gravir le dernier échelon et s'imposer devant des marins de la trempe de Franck Cammas, notamment. «Avec ces parcours, on a davantage le temps de jouer avec les oscillations du vent et les pressions, souligne Nicolas Charbonnier, tacticien d'Alinghi. Il y a moins de manœuvres et il faut plus s'occuper de la vitesse du bateau.»

Dans un mois, au Portugal, l'équipe d'Ernesto Bertarelli tentera de décrocher son premier titre mondial à Lagos. Elle devra notamment écarter le Team Tilt, de Sébastien Schneiter, qui avait triomphé en 2018 au lac de garde. Ce championnat du monde de la classe des GC32 sera le grand rendez-vous de l'année pour ces véritables Formule 1 montée sur foils.

Résultats/Classements