Basketball - NBA

22 mars 2011 09:28; Act: 22.03.2011 09:35 Print

«Battre Miami n’a aucune valeur!»

par Grégory Beaud - Malgré le revers 95-93 face aux Raptors de Toronto, dimanche en NBA, Thabo Sefolosha reste optimiste à quelques semaines des play-off. Il a répondu aux questions de «20 minutes».

storybild

L’ailier d’Oklahoma City se prépare à disputer les play-off du championnat de NBA. (Photo: Reuters)

Une faute?

Thabo Sefolosha, Oklahoma City est 4e de la Conférence Ouest. Tout va à merveille.
C’est vrai. Nous pensons à nous positionner au mieux en vue des play-off. Nous devrions obtenir l’avantage du terrain au premier tour. Nous espérons encore grappiller un rang ou l’autre.

Y a-t-il un adversaire que vous aimeriez éviter?
San Antonio sera dur à battre. A tout prendre, je préférerais défier les Lakers. Toutefois, pour le premier tour, ce devrait être Denver ou Portland. Mais nous devons surtout penser à nous.

Mercredi, vous vous êtes imposés à Miami et toutes ses stars. La Ligue est prévenue de votre montée en puissance.
Gagner contre Miami n’a aucune valeur! Ils n’ont encore rien fait à part fêter le titre avant d’avoir joué le moindre match ensemble (Rires). Si nous avions gagné à Los Angeles face aux Lakers, ce serait différent. Nous nous sommes imposés trois fois de suite à l’extérieur. Ça, c’est bien. Mieux qu’un succès à Miami.

Mais, votre maîtrise ce soir-là était impressionnante.
Nous avons été solides du début à la fin. Nous sommes plus forts en défense lorsque l’adversaire est meilleur et nous avons tendance à nous endormir contre des équipes moins prestigieuses. C’est notre problème, cette saison.

L’apport de Perkins, arrivé lors d’un échange en février, est-il désormais quantifiable?
Cela nous permet de tous jouer à notre meilleur poste. Avant, avec Green, les rôles étaient moins clairs. Nous possédons un vrai pivot.

Personnellement, vous avez eu un temps de jeu moins important aux alentours de Noël...
Le coach a donné des responsabilités à Hadren, mais cela ne m’a pas vraiment posé de problème. Je n’ai pas senti un manque de confiance de sa part. L’essentiel est d’être présent lors des matches importants.