Basketball

10 octobre 2019 08:35; Act: 10.10.2019 08:35 Print

«On apprendra l'Europe autrement, cette année»

par Florian Vaney - Fribourg Olympic a manqué la qualification pour la Champions League. Une déception mais pas un drame, dit son président.

storybild

Natan Jurkovitz et sa clique évolueront en EuroCup cette saison. (Photo: Keystone)

Une faute?

Non, Olympic ne participera pas une deuxième fois de suite à la Champions League, et oui, cela représente une petite déception. Le staff fribourgeois a été renforcé durant la trêve, de même que le contingent, et le plan était de retourner jouer des coudes dans cette compétition continentale.

«Il faut remettre les choses dans leur contexte, lance le président Philippe de Gottrau. Nous nous sommes inclinés au 2e tour des qualifications contre Bonn, dont le budget est trois à quatre fois supérieur au nôtre. Et d'accord, on a doublé certains postes, mais on ne s'est pas mis dans le rouge et on reste loin des équipes qui les triplent ou les quadruplent.»

Financièrement, Fribourg, reversé en EuroCup, va aussi y perdre. Ce qui ne devrait pas entraver sa bonne marche: «On a sans doute été la première formation suisse à ressortir renforcée d'une aventure européenne. Mais l'EuroCup, ce sera très différent. On va faire de notre mieux pour aller le plus loin possible, et on fera les comptes à la fin.»

Dans la balance, Olympic ne pourra pas compter sur les 50 000 fr. promis aux participants à la Champions League. Il devra également prendre en charge les frais d'arbitrage. Sans compter que les retombées liées au sponsoring seront amoindries. «Les frais pour chaque déplacement, qu'on estime à 10 000 fr., ne bougent pas, eux, rétorque Philippe de Gottrau. Il faut voir cela comme une étape dans notre progression. Cette année, on apprendra l'Europe autrement.»?

Résultats/Classements

(nxp)