Mort de Kobe Bryant

27 janvier 2020 09:34; Act: 27.01.2020 10:59 Print

«Tout était fini en un quart de seconde»

Selon la police de Los Angeles et plusieurs témoins, l'hélicoptère où se trouvait Kobe Bryant et huit autres passagers s'est crashé à cause des mauvaises conditions météo.

Sur ce sujet
Une faute?

Neuf personnes sont mortes dans l'accident d'hélicoptère qui a coûté la vie à Kobe Bryant et à sa fille Gianna, dimanche à Calabasas (Californie). Le temps était brumeux quand l'appareil s'est écrasé. Selon les autorités locales, les pompiers ont reçu un appel peu avant 9h37 au sujet de l'accident, qui a provoqué un feu de broussailles sur une colline. Selon le «Los Angeles Times», citant une source policière, le manque de visibilité était tel que la police avait laissé au sol ses propres hélicoptères jusque dans l'après-midi, quand le ciel s'est dégagé.

Selon TMZ, le pilote a contacté la tour de l'aéroport de Burbank environ 15 minutes avant l'accident. Il volait déjà en cercle depuis plusieurs minutes à cause du mauvais temps. Selon les derniers enregistrements audio, la tour de contrôle a prévenu le pilote qu'il volait «trop bas». D'après le «Sun», cela signifiait que l'hélicoptère volait sous le radar et que les contrôleurs aériens ne pouvaient plus le guider. Le contact a été rompu peu avant le crash.


Scott Daehlin se rendait à sa voiture pour récupérer une paire d'écouteurs quand il a entendu le bruit d'un hélicoptère, juste au-dessus de lui. L'homme, qui devait participer à une répétition avant un concert dans une église locale, se souvient que le pont nuageux était bien plus bas que d'habitude. «Il se trouvait à environ 90 mètres. Je crois qu'un autre habitant du coin qui vit ici depuis 17 ans a dit qu'il n'avait jamais vu un brouillard et des nuages bas aussi épais», raconte l'Américain à «People».

Kobe Bryant, légende des Lakers, est mort

L'homme pouvait entendre l'appareil mais ne parvenait pas à le distinguer. Il dit n'avoir remarqué aucune anomalie dans le bruit du moteur. «Il semblait fonctionner normalement», témoigne le Californien, ajoutant tout de même qu'il a eu l'impression que le pilote «cherchait un endroit où atterrir». «Et puis, tout a basculé en une quinzaine de secondes. Tout d'un coup j'ai entendu un impact, un crash, de la fibre de verre et du plexiglas qui se brisent. Les hélices ont immédiatement arrêté de tourner», se souvient Scott Daehlin. «Tout était fini en un quart de seconde», conclut le témoin.

Matt Graham, qui vit à quelques centaines de mètres du lieu du drame, confirme que la visibilité était extrêmement mauvaise à ce moment-là. «J'étais assis dans mon canapé quand je l'ai entendu passer au-dessus de mon toit. (...) Il devait être à une trentaine de mètres au-dessus de ma maison et elle tremblait. Je n'imaginais pas qu'un hélicoptère puisse voler aussi bas», explique-t-il. Cinq minutes plus tard, le Californien a entendu des sirènes retentir. «C'était tellement brumeux. Je n'avais jamais rien vu de tel. Si quelqu'un dit qu'il a vu le crash, il ment. Personne ne pouvait rien voir», insiste Matt Graham.

Les noms des victimes ne seront dévoilés par les autorités qu'une fois les corps formellement identifiés et les familles prévenues, a déclaré le shérif Alex Villanueva. Ce que l'on sait, c'est que Kobe Bryant se trouvait à bord avec sa fille Gianna, 13 ans. L'Orange Coast College a indiqué que son entraîneur de baseball, John Altobelli, 56 ans, se trouvait à bord de l'hélicoptère. Selon, CNN son épouse, Keri, et l'une de leurs deux filles, Alyssa, étaient également à bord de l'appareil. Selon les médias locaux, parmi les autres victimes figurent une autre adolescente et un parent de celle-ci.

Résultats/Classements

(joc/afp)