Basket - NBA

11 février 2019 08:36; Act: 11.02.2019 09:47 Print

Attention à la nouvelle version des Sixers

par Jérémy Santallo - Philadephie a marché sur les Lakers dimanche. Golden State et Dallas ont aussi gagné.

storybild

Tobias Harris (à g.) et Kyle Kuzma se sont livrés un sacré duel. (Photo: AFP)

Une faute?

Il fallait être devant son petit écran dimanche, vers 21h45. Car le nouveau cinq de base des Philadephia Sixers flanque une sacrée frousse: Ben Simmons, JJ Redick, Jimmy Butler, Tobias Harris - tout juste arrivé des Clippers - et Joel Embid. Affiche nationale aux Etats-Unis, cette rencontre face aux Los Angeles Lakers s'est transformée en une véritable démonstration des protégés de Brett Brown.

Les coéquipiers de LeBron James - d'ailleurs assez discret - ont bien fait illusion un quart-temps et demi grâce à l'immense début de rencontre de son deuxième année, Kyle Kuzma (23 points après 12 minutes!). Mais le nouveau venu à «Phily», Tobias Harris lui a donné la réplique. Auteur de 14 points pour son premier match dans le convaincant succès face à Denver, l'ex-joueur de Detroit a planté 22 unités. Surtout, il donne déjà l'impression de jouer avec ses nouveaux partenaires depuis une éternité tant il s'est vite adapté. Il faut aussi le souligner, Joel Embid a marché sur les Californiens avec 37 points et 14 rebonds.

Dans les autres matches de la nuit, Golden State n'a pas du tout rigolé à l'Oracle Arena face au Miami Heat (120-118). Menés de 10 points à la fin du premier quart-temps (34-24), puis de 19, les double champions en titre ont produit leur effort - comme souvent - dans la troisième période de jeu. Mais les Floridiens ont été dangereux jusqu'au bout grâce à Josh Richardson, en état de grâce avec ses 37 points et huit tirs primés. Dans le Texas, Luka Doncic a été le grand bonhomme de la victoire de Dallas sur Portland (102-101). Il fallait le voir le prodige slovène déambuler dans la raquette des Blazers en fin de partie, avec l'assurance d'un vétéran. Avec 28 points, il a joué les yeux dans les yeux avec Damian Lillard (30).

Résultats/Classements

(nxp)