07 décembre 2007 18:43; Act: 07.12.2007 18:45 Print

Au moins cinq coureurs de la T-Mobile se sont dopés lors du Tour 2006

Au moins cinq coureurs de l'équipe allemande T-Mobile se sont dopés lors du Tour de France en 2006, affirme le journal «Stuttgarter Zeitung» dans son édition de samedi.

Une faute?

A l'issue du prologue à Strasbourg, le 1er juillet 2006, les coureurs, dont l'identité n'est pas divulguée, s'étaient rendus à Fribourg pour se faire transfuser leur propre sang dans une clinique.

La clinique universitaire de Fribourg a été perquisitionnée par la police allemande. Deux de ses médecins ont été suspendus. Ils sont soupçonnés d'avoir aidé les coureurs à se doper.

Le «Stuttgarter Zeitung» précise que son article est basé sur un rapport d'une commission universitaire chargée de l'enquête.

L'ancien coureur de la T-Mobile Patrik Sinkewitz, qui a reconnu s'être dopé avant le Tour 2007, a raconté que le dopage s'était poursuivi au sein de l'équipe en 2006.

Le géant allemand des télécommunications Deutsche Telekom a annoncé fin novembre avoir mis fin à ses activités de parrainage du cyclisme professionnel, après une série d'affaires de dopage.

(ap)