Basketball

09 octobre 2019 07:14; Act: 09.10.2019 10:12 Print

Avec Marcus Morris, le ballon devient une arme

En match de préparation de NBA à Washington face aux Wizards, le joueur des New York Knicks s'est servi de la sphère orange pour gifler, puis cogner sur la tête d'un adversaire.

Sur ce sujet
Une faute?

Les matches de préparation n'ont pas toujours un caractère amical. Pour Marcus Morris, nouvel intérieur des New York Knicks, il n'était en tout cas pas question de faire des cadeaux aux adversaires, à l'occasion de sa première sortie sous ses nouvelles couleurs. Bien au contraire, celui qui avait promis d'être le chien de garde des Knicks s'est illustré en se faisant expulser. La formation new-yorkaise est allée s'imposer 99-104 dans la capitale, face aux Washington Wizards.

Au cours de la partie, après une vingtaines de minutes de jeu, Morris, s'est soudain retrouvé devant l'ailier Justin Anderson. Pour une raison inconnue, l'ancien joueur des Boston Celtics en a profité pour gifler violemment son vis-à-vis à l'aide du ballon. Et comme il est du genre à donner sans compter, il a encore tenté de l'assommer en le frappant sur le sommet du crâne, toujours à l'aide de la sphère orange.

Après avoir revu les images, les arbitres n'ont pas eu d'autre choix que d'expédier Marcus Morris prématurément au vestiaire. Le banni n'a pas montré beaucoup de remords après son geste, expliquant qu'il avait été verbalement provoqué par Anderson. «Est-ce que je m’inquiète d’être suspendu? Si c’était la saison régulière oui, je m’inquiéterais. Je n’aurais pas envie de rater le moindre match de saison régulière. Si ça avait été la saison régulière, je n’aurais pas fait ça. Mon équipe a besoin de moi. Je dois être intelligent, montrer un meilleur exemple. Mais comme je l’ai déjà dit, on ne va reculer devant personne, donc c’est comme ça.»

Résultats/Classements

(Sport-Center)