Athlétisme

30 avril 2019 20:35; Act: 30.04.2019 20:46 Print

Battu, Bosse risque aussi une condamnation

La prison a été requise contre l'homme qui avait frappé le champion du monde du 800 m. L'athlète, lui, devrait être amendé.

storybild

Pierre-Ambroise Bosse avait publié une photo de lui après la rixe, en août 2017.

Sur ce sujet
Une faute?

Une amende de 500 euros a été requise mardi à Bordeaux contre le champion du monde du 800 m, Pierre-Ambroise Bosse, suite à une violente rixe, fin août 2017, qui l'avait laissé avec une ITT de 18 jours.

Six mois de prison avec sursis ont été requis contre son adversaire, un ex-rugbyman de 26 ans, lors d'une soirée bien arrosée conclue par une violente bagarre.

Bosse, 26 ans, était jugé pour «violences avec usage ou menace d'une arme, en l'espèce une bouteille de bière, n'ayant pas entraîné d'ITT» (incapacité totale de travail). La peine maximum pour ce type de délit est de trois ans de prison.

Son vis à vis comparaissait pour «violences par personne en état d'ivresse ayant entraîné une ITT de 18 jours». Il encourt une peine maximum de cinq ans de prison.

Différentes versions

Le 30 août 2017, trois semaines après son titre aux Mondiaux de Londres, Bosse révélait sur son compte Facebook avoir été victime d'une «violente agression» nocturne trois jours plus tôt sur le parking du casino de Gujan-Mestras, près d'Arcachon (Gironde), où l'athlète avait fêté sa médaille avec des amis d'enfance.

Bosse, «sonné» d'un coup de poing puis ciblé à terre par plusieurs coups de pied, avait subi d'impressionnants traumatismes au visage et mis un terme prématuré à sa saison, qui touchait néanmoins à sa fin.

Quelques jours plus tard, un suspect était mis en examen pour les coups portés mais déposait plainte à son tour, accusant Bosse d'avoir déclenché l'altercation. L'athlète était à son tour mis en examen début 2018, et le juge d'instruction renvoyait les deux hommes au tribunal correctionnel.

Déferlement de coups

Deux prévenus, mais quel «agresseur», quel «déclencheur» ? L'audience éprouvante, de trois heures, a tourné autour des faits précis de cette nuit-là, à la sortie du casino. Bosse avait 1,76 g d'alcool dans le sang, son vis à vis était «en ivresse manifeste», même s'il n'a pas été contrôlé. Il a poursuivi sa soirée ailleurs, après les faits.

Une foule «oppressante», «tactile», qui demande des selfies, au point que Bosse a jugé que «ça sentait pas bon». Il a démarré en voiture avec un ami mais a sans doute «chambré» un peu les présents.

Il aurait pu tuer

Il aurait alors reçu une «gifle» – ce que nie l'autre – puis en retour aurait lancé une bouteille vers son adversaire, ce que récuse Bosse. Ce que personne ne conteste, c'est le déferlement de coups ensuite, qui aurait pu mal finir sans l'interposition de jeunes femmes, a rappelé l'accusation.

Les deux prévenus «ne sont pas dans l'équilibre sur le plateau: il y a celui qui, incontrôlable, «comme un animal sauvage» selon des témoins, aurait pu tuer l'homme à terre, et celui dont l'orgueil a été touché», a conclu la procureure Sophie L'Angevin.

Elle a demandé au tribunal de les condamner tous les deux, mais avec un gros écart dans les peines requises.

Le jugement a été mis en délibéré au 28 mai.

Résultats/Classements

(afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Etbennon le 30.04.2019 21:00 Report dénoncer ce commentaire

    Violences gratuites + alcool

    On résume: au bénéfice du doute, Bosse sera acquitté et l'autre condamné à 6 mois avec sursis (soit moins que le gars qui a crié "suicidez-vous" à la police samedi dernier). Après, chacun dira ce qu'il voudra de la sévérité/clémence des juges...

  • Prof Retraité le 30.04.2019 22:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Aïe mes yeux

    Amender un texte de loi, à ne pas confondre avec mettre à l'amende! Entre les fautes de syntaxe, d'orthographe et de grammaire, les articles et commentaires publiés font souci et démontrent le peu de culture que possède la majeure partie du peuple! Suivez des cours! Le français académique est de rigueur!

  • canard le 30.04.2019 21:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    en tôle

    Les violants , ils méritent la prison...

Les derniers commentaires

  • Bachi-bouzouk le 01.05.2019 07:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il porte bien son nom

    Il a pas déroger à son nom bravo.

  • Marc le 01.05.2019 05:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas étonnant

    Vu la grande gueule que c'est ce Bosse, à mon avis il y est pour quelque chose... ça lui a fait de la pub.....

    • Paul Émique le 01.05.2019 06:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Marc

      Tout juste ! Il se prend pour qui machin ?

  • Aless le 30.04.2019 23:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Toujours aussi cohérente la loi

    6 mois seulement... Le mec a prit moins que celui qui a crié « Suicidez-vous » à la police samedi dernier...

  • Prof Retraité le 30.04.2019 22:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Aïe mes yeux

    Amender un texte de loi, à ne pas confondre avec mettre à l'amende! Entre les fautes de syntaxe, d'orthographe et de grammaire, les articles et commentaires publiés font souci et démontrent le peu de culture que possède la majeure partie du peuple! Suivez des cours! Le français académique est de rigueur!

    • Juste Leblanc le 30.04.2019 23:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Prof Retraité

      Pas besoin d'être un maître en français ou avoir fait des années d'études pour avoir ou exprimer un avis ou une pensée. Parmi « le peuple » il y a gens pleins de bon sens, pragmatiques et intelligentes. Tant que ça ne part pas en insultes, amalgames ou en pugilats, les gens doivent s'exprimer. Les correcteurs d'orthographe, le messages entre 2 bus et les petits écrans/claviers n'aident pas non plus.

    • Faux Lenoir le 01.05.2019 00:01 Report dénoncer ce commentaire

      @Juste Leblanc

      Le messages???? Ah bon? Tu ne relis pas non plus ce que tu écris ? La preuve par l'exemple !

  • Renard le 30.04.2019 22:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tu t'es vu quand t'as bu?

    Une bagarre d'ivrogne.