Automobilisme

02 mai 2019 13:08; Act: 02.05.2019 13:39 Print

Buemi: dernière course avec Alonso au Mans

L'ex-double champion du monde de Formule 1 ne sera bientôt plus dans le cockpit de la Toyota TS050 Hybrid No 8.

storybild

Sébastien Buemi (à dr.) avec Fernando Alonso, bientôt de l'histoire ancienne. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

La super-saison d'endurance 2018-2019 se terminera mi-juin, avec les 24 Heures du Mans. Ce sera aussi la dernière course de l'ex-double champion du monde de Formule 1, Fernando Alonso, aux côtés du Vaudois Sébastien Buemi dans le cockpit de la Toyota TS050 Hybrid No 8, une voiture qui peut d'ores et déjà être sacrée championne du monde ce week-end, à Spa-Francorchamps (Belgique). Son remplaçant sera un spécialiste de la discipline, le Néo-Zélandais Brendon Hartley, vainqueur des 24 Heures en 2017, avec Porsche.

Fernando Alonso va rester dans le giron Toyota et même si aucune officialisation n'est encore tombée, on devrait le retrouver dans une nouvelle discipline, le rallye-raid et son épreuve-phare, le Dakar. «Un chapitre de ma carrière va se terminer. Il a été important dans ma quête de la triple couronne – champion du monde de F1, vainqueur du Mans, l'Espagnol rêve de remporter également les 500 Miles d'Indianapolis –, j'ai désormais d'autres opportunités très intéressantes à explorer avec le Toyota Gazoo Racing. Mais auparavant, nous avons encore deux buts importants à atteindre: le titre mondial et une seconde victoire au Mans», explique Alonso.

A l'heure où l'on ne sait pas si le Qatari Nasser Al'Attiyah, vainqueur du Dakar 2019, sera au départ de l'édition 2020 en Arabie Saoudite – des raisons politiques pourraient l'en empêcher -, Toyota pourrait bien créer la sensation en y alignant Fernando Alonso.

Résultats/Classements

(jcs)