Cyclisme

25 avril 2018 14:07; Act: 25.04.2018 14:18 Print

Ces stars du Giro snobent la boucle romande

Alors que le Tour de Romandie a débuté mardi, certains cyclistes font l'impasse sur la manifestation. Pourquoi?

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Tom Dumoulin, Chris Froome, Thibaut Pinot ou Fabio Aru n'auraient pas dépareillé le plateau présent au Tour de Romandie. Las, ce quatuor de leaders a préféré disputer le Giro et surtout éviter la boucle romande pour ne pas perdre des forces entre Fribourg et Genève. La faute à un cyclisme professionnel toujours plus ciblé.

Désormais avant d'aller au Tour d'Italie, la route des coureurs passe par le Tour des Alpes (ex-Tour du Trentin) et le Tour de Croatie. Des épreuves qui ont eu lieu la semaine dernière. Soit entre 13 et 14 jours avant le départ du Giro à Jérusalem le vendredi 4 mai. Le Tour de Romandie lui ne connaîtra sa conclusion que dimanche soit cinq jours avant les premiers coups de pédale du peloton du Tour d'Italie. Il y a quelques années, le calendrier professionnel avait été chamboulé. Le départ du Giro avait été avancé d'une semaine. D'une certaine manière, un coup dur pour l'épreuve romande.

«Avant le Giro débutait le samedi par un prologue. Vous gagniez un jour et un autre pour se mettre dans le rythme. Aujourd'hui, le départ sera déjà donné le vendredi, souligne Alain Gallopin, le directeur sportif de l'équipe Trek. De plus, le mauvais temps a souvent régné sur le Tour de Romandie ces dernières années. C'est un peu rédhibitoire pour les coureurs. Mais je trouve que l'épreuve romande se suffit par elle-même et qu'elle constitue un bel objectif.»

L'exemple de Pantano

Dernier vainqueur suisse en 1998, Laurent Dufaux estime lui que le cyclisme a bien changé depuis son époque. «On alignait entre 90 et 120 jours de course. Maintenant, on reste dans une fourchette entre 60 et 75 jours de course. Au lieu de courir, on préfère les camps d'entraînement en altitude. L'approche est différente.»

Les coureurs connaissent exactement leur forme grâce au SRM (capteur de puissance sur le pédalier). Ils savent avec leurs entraîneurs s'ils doivent encore peaufiner leur condition ou au contraire lever le pied. Chez Trek par exemple, Jarlinson Pantano était primitivement prévu au Tour de Romandie où il aurait trouvé des profils qui lui plaisent. Même s'il n'est pas là pour viser le classement général au Giro, Alain Gallopin a préféré le laisser se préparer chez lui en Colombie. «S'il avait participé au Tour de Romandie, il aurait perdu deux semaines de préparation en altitude. Ce serait dommage.

Gallopin avait connu les grandes années de Laurent Fignon comme masseur. »En 1989 quand il avait terminé no 1 mondial, j'avais passé 250 jours en dehors de chez moi pour le suivre. «Aujourd'hui, on ne trouve plus un coureur qui brille à Paris - Nice et ensuite dans les classiques printanières, ni un seul qui enchaîne le Tour de Romandie et le Giro pour la gagne. Les coureurs ciblent désormais leurs objectifs.»

Autre temps, autres moeurs: le Tour de Romandie est devenu un tremplin pour le Tour de France. Richie Porte et Geraint Thomas ne manqueront pas de le rappeler au mois de juillet prochain.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • marcValais le 25.04.2018 15:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La fin

    Et pourtant, le tour de Romandie est un rendez-vous que les professionnels appréciaient à l époque. Je suis déçu... les sponsors se retirent et Chassot devra finalement se concentrer sur son rendez-vous de la viticulture à Morges

  • Sofia le 25.04.2018 14:53 Report dénoncer ce commentaire

    Nullissime

    Pourquoi? ben parce que c'est pourri

  • Tim_au_the le 25.04.2018 19:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Stop.

    Arrêtez de passer votre temps à vous plaindre. Nous, on laime notre tour de Romandie. Je trouve quil est très bien pour le peu de moyen que les organisateurs ont.

Les derniers commentaires

  • Bikebooster le 25.04.2018 19:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mise en orbite

    Normal, c est lentraînement, le réglage des produits pour la saison.

  • Tim_au_the le 25.04.2018 19:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Stop.

    Arrêtez de passer votre temps à vous plaindre. Nous, on laime notre tour de Romandie. Je trouve quil est très bien pour le peu de moyen que les organisateurs ont.

    • Jee-el le 26.04.2018 02:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Tim_au_the

      "Nous on l'aime" qui, NOUS ? faut déjà aimer le vélo... et la compétition !

  • Drzz le 25.04.2018 17:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ils ont raison

    Quand ils savent comment le TDR et commenté sur la TSR normal qu'ils ne veulent plus venir.

    • Tim_au_the le 25.04.2018 19:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Drzz

      RTS :) faut shabituer au bout dun moment :)

  • marmottes le 25.04.2018 16:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pâquerettes

    oui ils viennent pour voir nos pâquerettes et les marmottes tellement les étapes sont courtes et sans intérêt

  • gigolo le 25.04.2018 16:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    rigolo

    vous allez quand même pas vous comparez au Giro et les professeurs du tour de romandie.. normal que les meilleures viennent pas non mais vous rigolez ou quoi.