Athlétisme

16 janvier 2020 14:57; Act: 16.01.2020 15:05 Print

Chaussure qui court trop vite: verdict fin janvier

Le panel d'experts mis en place par la Fédération internationale pour se pencher sur le cas des «Vaporfly» de Nike, qui ont permis de battre plusieurs records, devrait rendre ses recommandations d'ici fin janvier.

storybild

Eliud Kipchoge en a profité pour courir un «marathon» en moins de 2 heures. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

«Le panel (composé d'officiels, athlètes, médecins, scientifiques et experts juridiques, ndlr) est encore en cours de délibération mais nous espérons être en mesure de faire une annonce d'ici la fin du mois», a déclaré à l'AFP une porte-parole de World Athletics, précisant que tout changement de règlement devait être ensuite approuvé par le Conseil de la Fédération internationale.

Des rumeurs sur une possible future interdiction en compétition de ces modèles ont fait bondir de 2,52% jeudi l'action d'Asics, concurrent nippon de Nike sur le marché du running, à la Bourse de Tokyo. Le titre Adidas a en revanche peu bougé à la Bourse de Francfort ( 0,22%).

Le débat sur les nouvelles chaussures fait rage depuis l'apparition sur le marché de la «Vaporfly» de Nike, avec une lame de carbone dans la semelle et des coussins d'air. Plusieurs athlètes, chaussés de ces modèles de l'équipementier américain, ont établi ces dernières semaines des records ou des performances marquantes.

Le 12 octobre, le Kenyan Eliud Kipchoge, recordman du monde du marathon, a bouclé les 42,195 km en 1h59'40 grâce à un nouveau prototype de «Vaporfly» (trois lames de carbone dans la semelle et quatre coussins d'air), brisant la barre symbolique des deux heures sur la distance reine du fond, dans une course non-homologuée où tout avait été mis en place pour la performance. Le lendemain de cet exploit, sa compatriote Brigid Kosgei a battu le record du monde du marathon de Paula Radcliffe (2h14'04) avec les mêmes baskets aux pieds, dans leur version commercialisée depuis 2017 (une seule lame de carbone dans la semelle).

Interrogé par le Telegraph, Eliud Kipchoge s'est opposé à un changement de réglementation concernant ces chaussures. «La technologie se développe et nous ne pouvons pas le nier, nous devons aller de pair avec la technologie, a-t-il expliqué. En Formule 1, Pirelli délivre les pneus à toutes les voitures mais Mercedes est la meilleure. C'est la personne qui court, pas la chaussure. C'est la personne qui conduit, pas celle qui fabrique les pneus.»

Résultats/Classements

(Sport-Center/AFP)

Les commentaires les plus populaires

  • Puma Furieux le 16.01.2020 15:21 Report dénoncer ce commentaire

    Ce débat est un peu ridicule...

    Depuis un siècle, le sport est tributaire de la technique, voire de la technologie. Faudrait-il faire reskier nos skieurs sur des douves de tonneau? Ou courir nos coureurs pieds nus? Et le tour de France sur des draisines en bois? Le saut à la perche avec des bambous? Il est important de suivre le mouvement et de s'adapter au dernier cri pour que les sportifs soient mis sur un pied d'égalité!

  • Titus le 16.01.2020 15:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ce n'est pas de dopage

    Je trouve cela ridicule. À ce moment là il faudrait imposer le même modèle de chaussure à tout les athlètes. Ou les faire courir pieds nus. Parce que ensuite ils vont trouver que les Adidas x modèle ont un avantage par rapport au Acsis x modèle, qui lui même et quand même mieux que la Reebook x modèle et ainsi de suite.

  • Baladin09 le 16.01.2020 16:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    vocabulaire trop court

    des chaussures qui courent.....

Les derniers commentaires

  • Jamesdom le 17.01.2020 19:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ça pue

    Bientôt les chaussures passeront la ligne avant les courreurs il faudra prévoir des pinces à linge pour celles des marathoniens

  • Streaker le 17.01.2020 00:03 Report dénoncer ce commentaire

    À poil, c'est au poil !

    Vous voulez justice et équité ? Alors une seule solution : comme aux jeux olympiques antiques en Grèce, tous les athlètes tout nus !

  • HSchnitzer le 16.01.2020 19:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Debile.

    Si les chaussures sont interdites, ça veut dire qu'on les mets aux pieds de n'importe qui, et qu'il fera un marathon en moins de 2h? Arrêtons les conneries, la performance physique fait 90% du record!

    • Marco le 17.01.2020 00:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @HSchnitzer

      Ridicule commentaire! P.S. C est exactement ces 10% qui font la différence... Même si le chiffre est exagéré.

  • louise le 16.01.2020 19:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Musée olympique Lausanne

    Allez voir au Musée olympique de Lausanne les godasses qu'avaient les marathoniens d'il y a 50, 60 ans et plus... Voyez aussi les chaussures de skis, les skis eux-mêmes de ces époques, c'est surréaliste... Le matos a évolué, faut l'admettre, et il évoluera encore... Moi-même je me souviens par exemple des skis ultra longs qui étaient homologués dans les années 60... impensable d'imaginer aujourd'hui skier avec de tels matériels.

  • Jean Tourloup le 16.01.2020 19:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le plus important ?

    C'est d'être « bien dans ses pompes » .. non ?? :-)