Superbowl

07 février 2011 08:55; Act: 07.02.2011 16:09 Print

Christina Aguilera maltraite l'hymne national

La 45e édition du Superbowl, remportée par Green Bay devant Pittsburgh (31-25), a été émaillée par des fausses notes et des ratés inhabituels hors du terrain qui en ont un peu amoindri le succès.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Alors que plus de 100 millions d'Américains devant leur poste de télévision et 103'219 personnes dans l'immense stade couvert de Dallas (Texas) avaient les yeux braqués sur elle, la chanteuse Christina Aguilera a cafouillé son interprétation de l'hymne national américain en oubliant une phrase, qu'elle a remplacée par une de celles qu'elle venait de chanter.

Elle a du s'excuser par voie de communiqué: «Je ne peux qu'espérer que tout le monde a pu ressentir tout l'amour que je porte à mon pays et que l'esprit porté par notre hymne national n'a pas été altéré.»

Ce petit accroc sera vite oublié comparé au scandale né de l'apparition d'un sein de Janet Jackson durant le spectacle de la mi-temps en 2004.

Problèmes de places

La NFL, qui voulait à tout prix battre le record de spectateurs à l'occasion de ce Superbowl mais qui a échoué (à 767 personnes près), aura plus de mal a expliquer pourquoi il a été impossible à des centaines de personnes de s'asseoir aux places pour lesquels elles avaient des billets achetés à prix d'or.

Environ 850 d'entre eux ont pu être recasé à de meilleurs places mais 400 ont été contraint de regarder le match à la télévision dans les coursives du Cowboys stadium, un palace sportif qui a coûté près de 900 millions d'euros.

Ces derniers seront remboursés du triple de la valeur faciale de leur billet (600 euros), a promis la NFL qui a ouvert une enquête. Reste que ceux qui avaient acheté ces billets sur le marché secondaire (revente légale), parfois pour le quadruple ou quintuple du prix, en seront pour leurs frais.

Problèmes de micro pour les Black Eyed Peas

Autre épisode peu glorieux: le spectacle de la mi-temps animé par le groupe Black Eyed Peas. Les quatre membres ont fait une entrée grandiose, descendant du toit chacun sur une petite plate-forme, mais des problèmes de microphones ont vite émaillé leur performance, coupant certaines de leurs paroles.

Cette succession de malheureux évènements est intervenue au lendemain d'incidents qui auraient pu être bien plus sérieux. Six personnes avaient été blessées samedi par des morceaux de glace qui se détachaient du toit du stade.

Le nord du Texas a essuyé dans la semaine des pluies verglaçantes, des vents froids et une tempête de neige.

(afp)