Boxe

19 mai 2019 08:54; Act: 19.05.2019 09:19 Print

Deontay Wilder a eu besoin de 2 minutes 17

L'Américain Deontay Wilder a conservé avec brio son titre WBC des poids lourds samedi à New York.

storybild

Deontay Wilder (à dr.) a fait taire les critiques. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Il ne fallait pas rater le début du combat entre Deontay Wilder et Dominic Breazeale: le champion WBC des poids lourds a mis KO son compatriote dès la première reprise avec une droite fulgurante, samedi à New York. Deux minutes et 17 secondes, c'est le temps que Wilder a passé sur le ring pour signer la 41e victoire de sa carrière, la 40e avant la limite, l'une des plus expéditives; et rappeler au monde entier qu'il était sans doute le meilleur poids lourd en activité.

Alors qu'il restait sur un nul face au Britannique Tyson Fury en décembre dernier à Los Angeles qui avait écorné sa réputation, Wilder a fait taire les critiques. Arrivé sur le ring coiffé d'une couronne, l'Américain a mis rapidement son adversaire en difficultés. Mais Breazeale a tenté de le surprendre et l'a secoué avec un uppercut et un coup derrière la tête qui lui a valu un avertissement de l'arbitre. Vexé, Wilder a répondu avec un enchaînement gauche droite qui l'a envoyé au tapis.

Breazeale, sonné, est resté sans bouger quelques secondes et a fini par se relever. Après quelques pas maladroits, l'arbitre a stoppé le combat et Breazeale s'est effondré dans les cordes. «Tout ce qu'on s'est dit durant les semaines qui ont précédé ce combat est sorti. Il y avait beaucoup d'animosité et de haine entre nous», a expliqué Wilder qui avait fait polémique avant le combat en déclarant qu'il espérait la mort de son adversaire avec qui il a un contentieux depuis 2017.

Mais le champion WBC qui a conservé son titre pour le neuvième fois, comme des légendes de la catégorie-reine avant lui, Joe Frazier, Mohamed Ali, Mike Tyson et Lennox Lewis, a voulu enterrer la hache de guerre. «C'est la beauté de la boxe. Je lui ai dit (après le combat) que je le respectais. On a réglé nos comptes sur le ring et maintenant on peut passer à autre chose, c'est dommage que tout ne se passe comme cela dans notre monde», a-t-il déclaré.

Résultats/Classements

(afp)