Basketball

18 mai 2019 20:26; Act: 19.05.2019 10:42 Print

Genève et Fribourg marquent les esprits

par Grégoire Surdez - Grand-Saconnex - Les deux favoris au titre ont facilement remporté l'acte I de leur demi-finale, respectivement face à Vevey et Monthey.

storybild

Raijon Kelly (à g.) n'a rien pu faire face à Terry Smith et Genève. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Les Lions de Genève n'ont pas eu besoin de forcer (107-80) pour faire un premier pas en direction de la finale. L'adversaire qui se dresse sur la route des Genevois n'aura sans doute pas les armes pour ne serait-ce que faire durer quelque peu le suspense. Les Riviera Lakers ont déjà réussi leur saison en sortant Neuchâtel en quarts après cinq matches. Mais, les Lions ne boxent pas dans la même catégorie.

Début de match idéal pour Genève

On aurait pu imaginer que le début de ce premier acte des demi-finales tourne à l'avantage de l'équipe qui arrivait lancée et euphorique, plutôt qu'à celle qui digérait depuis une semaine déjà une qualification acquise en trois matches secs et sonnants. Il n'en n'a rien été.

Pris à la gorge d'entrée de jeu par des Lions qui avaient des fourmis dans les jambes et de l'or dans les mains, les Vaudois ont été menés de la première à la dernière seconde. Popov (sous les paniers) et Kovac (à distance) ont immédiatement mis leur équipe sur les bons rails. Un début de rencontre à sens unique où les Lakers avaient choisi de ménager leur meilleur homme de la saison, l'Américain Ronald March.

Vevey éreinté

«Après une série aussi intense contre Neuchâtel en quarts, il était très compliqué de jouer deux jours après, soulignait justement Vladimir Ruzicic, le coach de Riviera. C'était ma décision de faire tourner l'effectif sur ce premier match. Nous n'avions pas vraiment d'autre choix.» Le Serbe a donné du temps de jeu à 12 joueurs. Comme pour signifier qu'il ne comptait pas faire autre chose qu'un tour du propriétaire avant de passer aux choses sérieuses.

«Mardi, ce sera une rencontre très différente, prophétise Roberto Kovacs. On devra être sur nos gardes car on a vu sur une séquence, au troisième quart, que si on cessait d'imposer notre jeu, il pouvaient très vite être dangereux.» Ce partiel de 12-0 encaissé à ce moment-là n'aura été que la seule fausse note de cet acte I du côté de Genève. Des Lions qui ont même eu la satisfaction de constater le retour en forme de Marko Mladjan. De quoi posséder une marge de plus à Vedran Bosnic et bien des soucis à son homologue.

Fribourg s'impose avec Louissaint

Dans l'autre rencontre de la journée, Olympic n'a pas douté face à Monthey (victoire 89-71). Les Fribourgeois retrouveront les Chablaisiens dans leur salle mardi soir également. Les champions de Suisse en titre sont également largement favoris dans cette seconde demi-finale.

Le club de St-Léonard a pallié l'absence de Florian Steinmann (out jusqu'à la fin de la saison) en recrutant le Vaudois Axel Louissaint. Ce dernier a débarqué en provenance de Vega Logrono (D3 espagnole). Aligné durant plus de huit minutes samedi, Louissaint n'a pas inscrit de point.

Résultats/Classements