Escalade

23 août 2019 13:22; Act: 23.08.2019 13:57 Print

Klingler: «Mon ticket olympique m’a usée»

par Oliver Dufour - Qualifiée pour Tokyo 2020, Petra Klingler a manqué une médaille mondiale dans la foulée. Explications.

Sur ce sujet
Une faute?

En se rendant à Hachioji (Jap) pour les championnats du monde, la Zurichoise de 27 ans avait un double objectif. Rafler une médaille et se qualifier pour les Jeux olympiques de l’été prochain. Son bilan est mitigé. Si elle a validé son billet pour Tokyo en se qualifiant pour la finale du combiné, elle n’a ensuite pas réussi à maintenir la pression.

Comment avez-vous vécu ces moments intenses?
Avec des sentiments mélangés. Il y a eu la joie extrême de me qualifier pour Tokyo... Je crois que je n’ai toujours pas réalisé, c’est fou! Mais je suis déçue de ne pas avoir mieux fini.

Vous étiez troisième après la première des trois épreuves, la vitesse. Puis vous avez calé sur les blocs, votre spécialité…
Oui, ça arrive. Si j’avais pu résoudre le deuxième problème, j’aurais marqué des points qui auraient tout changé au classement. Mais voilà, c’était une journée sans.

Est-ce que ça s’explique?
Je crois que j’ai un peu trop relâché la pression après ma qualification olympique. J’étais déjà fatiguée physiquement et mentalement – la plupart de nos compétitions durent deux jours, pas dix. Le fait de ne plus être sous tension m’a pénalisée. J’ai manqué de concentration. C’est comme quand tombe malade après avoir passé des examens, parce qu’on relâche tout le stress.

Le fait d’être au Japon était-il important en vue de l’été prochain?
Oui et non. C’est la cinquième fois que j’y viens, donc je connais un peu. Je sais comment faire pour bien me nourrir ici, même s’il y a beaucoup de poisson dans les restaurants et que je n’aime pas trop ça! Mais l’épreuve olympique se disputera en extérieur et il fera sûrement très chaud. Ça va changer.


Résultats/Classements