Golf

12 avril 2019 08:27; Act: 12.04.2019 08:34 Print

Koepka et DeChambeau illuminent Augusta

Les deux Américains ont rendu une carte de 66, soit six coups sous le par, lors de la première journée en Géorgie.

storybild

Brooks Koepka en action. (Photo: AFP)

Une faute?

Les Américains Brooks Koepka et Bryson DeChambeau se partagent la première place du Masters, première épreuve du Grand Chelem de l'année sur le circuit professionnel de golf, après le 1er tour, disputé jeudi à Augusta (Géorgie).

Brooks Koepka, vainqueur de deux des trois derniers tournois du Grand Chelem, a rendu une carte de 66, soit six coups sous le par. «C'est sans doute l'une de mes meilleures journées dans un tournoi du Grand Chelem de ma carrière. J'ai bien drivé, j'ai trouvé de bonnes positions sur les greens, tous mes coups étaient aussi bons que je pouvais l'espérer», a reconnu le No 4 mondial.

Il a été rejoint en tête par son compatriote Bryson DeChambeau qui a fini son premier tour avec six birdies sur les sept derniers trous. «Ce que j'ai réussi sur la deuxième partie du parcours est magique, les conditions étaient pourtant difficiles, avec le vent qui était de plus en plus», a souligné le 6e mondial, en quête à 25 ans de son premier titre majeur.

«Je me suis bien amusé»

Mais le duo de tête ne compte qu'un coup d'avance sur leur compatriote Phil Mickelson, triple vainqueur de l'épreuve (3e, 67, -5). Le vétéran américain 48 ans, a fini fort son premier tour avec cinq birdies sur les six derniers trous. «Je me suis bien amusé, c'était vraiment une bonne journée», a souligné Mickelson qui peut devenir le doyen des vainqueurs d'un tournoi du Grand Chelem, un titre co-détenu par Julius Boros et Jack Nicklaus qui avaient 46 ans lors de leur victoire respective dans le PGA Championship 1968 et le Masters 1986.

L'ancien No 1 mondial Dustin Johnson et l'Anglais Ian Poulter se partagent la 4e place (68, -4), à deux coups des co-leaders. L'ancien roi incontesté du golf Tiger Woods est en embuscade à la 11e place avec une carte de 70 (-2). Le «Tigre» est même brièvement passé en tête, avant de reculer en fin de parcours, avec un bogey sur le trou No 17. «J'ai le sentiment d'avoir bien joué, j'ai fait tout ce qu'il fallait pour rendre une bonne carte», a souligné Woods, dont le 14e et dernier succès en Grand Chelem remonte à l'US Open 2008.

En revanche, plusieurs favoris ont mal débuté cette 83e édition du Masters. Le Nord-Irlandais Rory McIlroy qui convoite le seul titre du Grand Chelem manquant à son palmarès, est déjà distancé, à la 44e place, avec une carte de 73 ( 1) comportant cinq birdies et six bogeys. «J'ai fait beaucoup trop d'erreurs, en particulier sur des situations plutôt simples», a-t-il regretté. Le tenant du titre, l'Américain Patrick Reed, accuse lui aussi sept coups de retard sur la tête. Le No 1 mondial, l'Anglais Justin Rose, est encore plus mal parti avec sa carte de 75 (3), synonyme de 63e place.

Résultats/Classements

(nxp/afp)