Haltérophilie

17 avril 2019 15:46; Act: 17.04.2019 17:22 Print

L'affreuse blessure d'une haltérophile française

Lors des Européens disputés en Géorgie, la Française Gaelle Nayo Ketchanka s'est retrouvée coincée sous une barre après que l'un de ses bras se soit tordu. Ames sensibles s'abstenir.

Sur ce sujet
Une faute?

Les championnats d'Europe d'haltérophilie se sont terminés ce week-end à Batoumi, en Géorgie. Ils ont été marqué par la très grave blessure de la Française Gaelle Nayo Ketchanka (31 ans), qui s'alignait dans la catégorie des moins de 76 kilos.

Lors de son troisième essai et alors qu'elle tentait de soulever une barre de 110 kilos, l'athlète d'origine camerounaise s'est brusquement tordu le bras, provoquant la stupeur de son staff et des spectateurs présents. Coincée sous la barre, on l'entend hurler de douleur. On vous prévient: attention à la dureté de ces images qui pourraient heurter les âmes sensibles.

Double fracture et luxation du coude

La jeune femme a aussitôt été emmenée vers un hôpital local. Le premier bilan est lourd: elle souffre d'une double fracture du bras gauche et d'une luxation au coude, des blessures qui compromettent fortement ses chances de participer aux JO de Tokyo en 2020.

«Elle jouait sa carte pour être championne d'Europe, devait réagir le directeur technique national, René Rambier, dans les colonnes de l'Equipe. Elle a une luxation du coude, et un semi-plâtre lui a été posé. De retour en France, elle passera des radios de contrôle.»

Couronnée vice-championne d'Europe en 2016 et 2018, Ketchanka, également médaillée de bronze aux Mondiaux 2017, a tout de même décroché le bronze à l'arraché à Batoumi. Sur Instagram, l'infortunée athlète a tenu à remercier ses fans pour les innombrables marques de soutien qu'elle a reçues.

Résultats/Classements

(Sport-Center)