NBA

22 décembre 2011 13:05; Act: 22.12.2011 13:37 Print

L'équipe de Sefolosha parmi les favoris

La saison NBA va démarrer le jour de Noël. En constante progression, Oklahoma City fait partie des principaux favoris à la succession des Dallas Mavericks.

Une faute?

Battu par les Mavs de Dirk Nowitzki en finale de la Conférence Ouest ce printemps, le Thunder - qui affrontera Orlando dimanche - pourrait être le gagnant d'un lock out qui a repoussé de deux mois les premières rencontres et limité la saison régulière à 66 matches par équipe. L'homogénéité et la jeunesse d'un contingent quasiment inchangé doivent permettre au coach Scott Brooks de compenser les effets négatifs d'une préparation très courte.

Un rôle plus en vue pour Sefolosha ?

Vainqueur à deux reprises de Dallas en pré-saison, OKC s'appuie toujours sur ses deux fers de lance Kevin Durant, meilleur marqueur des deux dernières saisons, et Russell Westbrook. Souvent cantonné à un rôle défensif qu'il remplit parfaitement, Thabo Sefolosha espère lui bénéficier d'une plus grande liberté en attaque après avoir brillé en Euroleague cet automne sous le maillot de Fenerbahçe (11,4 points en moyenne).

L'arrière vaudois de 27 ans aborde en pleine confiance sa troisième saison complète au sein d'Oklahoma City, où il avait débarqué en cours d'exercice 2008/2009 en provenance de Chicago. Il devrait logiquement conserver sa place dans le cinq de base du Thunder. Son temps de jeu - 25,9 minutes en moyenne dans la dernière saison régulière - pourrait toutefois diminuer au profit de James Harden (22 ans), déjà convaincant la saison dernière en attaque avec 12,2 points par match.

Dallas peut croire au doublé

Avant de songer à offrir un premier titre à une franchise née en 2008 sur les cendres des Seattle SuperSonics, Oklahoma City devra bien évidemment s'extirper d'une Conférence Ouest toujours aussi dense. Dallas sera forcément à suivre de près, d'autant plus que le propriétaire des Mavs Marc Cuban est parvenu à étoffer un effectif déjà remarquable en enrôlant deux nouvelles stars: Vince Carter, All Star à huit reprises, et Lamar Odom, deux fois champion sous le maillot des Lakers.

Sacrés en 2009 et 2010 mais écrasés 4-0 par Dallas dès le 2e tour des derniers play-off, les Los Angeles Lakers ont quant à eux soif de revanche. La tâche de Mike Brown, qui a succédé sur le banc au mythique Phil Jackson, s'annonce cependant ardue.

Le départ de Lamar Odom n'a pas été compensé après le véto du patron de la NBA David Stern à une transaction qui aurait pu envoyer Chris Paul (ex New Orleans) chez les Lakers. Pas toujours sur la même longueur d'onde, Kobe Bryant - qui pourrait manquer le début de saison en raison d'une blessure à un poignet - et Pau Gasol devront sortir le grand jeu aux côtés d'Andrew Bynum.

Les Clippers pour une surprise ?

C'est finalement les Los Angeles Clippers qui bénéficieront du renfort de Chis Paul. L'autre franchise de L.A. pourrait d'ailleurs ainsi sortir de l'ombre. Trop seul durant le précédent championnat, le no 1 de la draft 2009 Blake Griffin pourra également compter sur les arrivées des expérimentés Chauncey Billups, titré en 2004 avec Detroit, et Caron Butler, sacré ce printemps avec Dallas.

Eliminés au 1er tour des derniers play-off alors qu'ils affichaient le meilleur bilan de la Conférence en saison régulière, les Spurs affichent certainement le même état d'esprit que les Lakers. San Antonio s'appuie toujours sur le même trio de choc Parker/Ginobili/Duncan, mais les années qui passent ne sont pas à l'avantage de Tim Duncan (35 ans).

Les Knicks en embuscade

A l'Est, la hiérarchie devrait également être la même qu'en 2010/2011. Bâti pour glaner le titre mais battu par Dallas en finale, Miami reste armé pour aller loin avec le «Big Three» Dwyane Wade/LeBron James/Chris Bosh. Sortis respectivement par le Heat en demi-finale et en finale de la Conférence, les Boston Celtics du carré d'as Pierce/Garnett/Rondo/Allen et les Chicago Bulls du MVP Derrick Rose seront vraisemblablement à nouveau ses principaux rivaux.

Toujours à la recherche de leur glorieux passé, les New York Knicks sont en embuscade derrière ce trio de favoris. Présents en play-off pour la première fois depuis 2004, les Knicks avaient logiquement échoué face à Boston au 1er tour la saison dernière. Mais l'effectif new-yorkais, emmené par les stars Carmelo Anthony et Amare Stoudamire, s'est encore étoffé avec l'arrivée du pivot Tyson Chandler, qui a quitté Dallas durant l'inter-saison.

La donne pourrait toutefois quelque peu changer en cours d'exercice en raison d'un homme, Dwight Howard (2m11), objet de nombreuses convoitises. Le Champion olympique 2008, meilleur défenseur de la Ligue au cours des trois dernières saisons, veut quitter Orlando pour rejoindre une équipe susceptible de lui offrir une première bague. Affaire à suivre.

(ats)