Affaire Vacallo-Nyon

09 décembre 2011 21:34; Act: 09.12.2011 21:36 Print

La Ligue nationale met les choses au point

La Ligue nationale (LNBA) met les choses au point dans l'affaire «Vacallo-Nyon».

Une faute?

La LNBA explique notamment dans un communiqué que l'article du réglement ayant permis à Pape Badji (Vacallo) de ne pas être considéré comme un joueur non formé en Suisse la saison dernière avait «subi une adaptation» pour l'exercice 2011/2012.

La LNBA estime qu'il est inacceptable d'avoir parlé de «bourde administrative» concernant l'article du règlement en vigueur durant le précédent championnat. L'adaptation a été faite «en resserrant la clause ayant permis à certains joueurs au statut de non formés en Suisse (réd: parmi lesquels Pape Badji) de ne pas compter dans le contingent des joueurs non formés en Suisse de par le fait qu'ils avaient été inscrits sur une feuille de match de leur équipe nationale lors d'une compétition officielle au cours des 24 mois précédents», précise le communiqué.

Vacallo - dont le recours n'a pas été rejeté mais jugé irrecevable par la commission de recours de Swiss Basketball - avait été puni pour avoir aligné six joueurs non formés en Suisse (dont Badji) lors d'un match de la 5e journée face à Nyon alors que le règlement en autorise cinq. Le club tessinois avait perdu 4 points dans l'aventure, leur victoire 96-70 se transformant en défaite 20-0 par forfait assortie d'une pénalité de 2 points. Le SAV, qui veut porter l'affaire devant le TAS, affirme qu'il n'aurait pas prolongé le contrat de Pape Badji s'il avait été conscient que l'intérieur sénégalais ne pourrait plus profiter de l'article du règlement en vigueur en 2010/2011.

(ats)