Unihockey

15 décembre 2019 18:45; Act: 15.12.2019 20:19 Print

La Suisse privée d'or malgré un retour fou

L'équipe de Suisse a été surprise en prolongation (3-2) par la Suède, dimanche à Neuchâtel.

storybild

Les Suédoises ont confirmé leur statut de favorites. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Il s'en est fallu de très peu pour qu'elles créent l'exploit sous le regard d'une patinoire du Littoral pleine à craquer. Finalement, les Suissesses ont dû se contenter de la médaille d'argent, battues en prolongation par la Suède en finale de «leur» Mondial (2-3). Après avoir ouvert le score dès la 2e minute grâce à une très jolie triangulation conclue par Margrit Scheidegger, les protégées de Rolf Kern ont subi la domination des Scandinaves durant la plus grande partie de la rencontre. Celles-ci sont parvenues à égaliser à la 13e minute grâce à une contre-attaque à 3 contre 1. La Suède a ensuite passé l'épaule au début du tiers médian (23e), poursuivant sa bonne gestion du match.

Quelques minutes plus tard, les Suédoises auraient même dû augmenter leur avance après une action où la balle a semblé franchir la ligne du but helvétique. Mais l'arbitrage vidéo n'a pas pu déterminer avec certitude que la réussite était valable. Au cours de la dernière période, la formation «jaune et bleu» a poursuivi son travail de sape, mettant l'exceptionnelle Lara Heini (élue meilleure gardienne du tournoi) à rude contribution devant sa cage. Mais la gardienne était dans un très grand soir et a pu retenir l'échéance. L'arbitrage vidéo est venu une seconde fois au secours des Suissesses, cette fois à très juste titre pour annuler un but qui avait été validé sans que la balle n'entre dans la cage.

La Suisse avait démontré samedi qu'elle ne lâchait jamais rien. En demi-finale contre la République tchèque, les coéquipières de Corin Rüttimann, menées 2-6, avaient inscrit quatre buts en 80 secondes pour égaliser, avant de passer l'épaule en prolongation. C'est à nouveau la meilleure joueuse helvétique qui a donné espoir a tout un pays en égalisant à 6 contre 5 et à seulement 8 secondes de la fin du match. Un nouveau retour fou qui n'a cette fois servi à rien, puisqu'après 1'01'' de prolongation, la Suède a décroché son 9e titre mondial, le 7e consécutif.

Résultats/Classements

(Sport-Center)