Football américain

20 décembre 2011 00:41; Act: 20.12.2011 00:49 Print

La ligue reste ferme face aux missiles humains

par Oliver Dufour - La NFL pourrait rendre définitive l’interdiction des plaquages propulsés et des coups de casque. Les propriétaires d’équipe trancheront en mars.

storybild

Dès la saison prochaine, les charges violentes avec les deux pieds décollés du sol pourraient être bannies pour de bon. (Photo: Keystone/AP)

Une faute?

Une pénalité de 15 yards est directement infligée à la formation dont un joueur réalisera une charge propulsée, les deux pieds décollés du sol. Cette règle a beaucoup fait jaser cette saison, depuis son introduction à l’essai en mars dernier. Le joueur des Pittsburgh Steelers James Harrison est même devenu le premier joueur suspendu pour avoir commis un tel geste le 8 décembre sur le quarterback des Cleveland Browns, Colt McCoy. Ce dernier souffre d’une commotion cérébrale.

Les nombreux exemples de blessures provoquées par des défenseurs qui se transforment en «missiles humains», mais aussi par ceux qui visent la tête de leur avant-bras, épaule ou toute autre partie du corps, inquiètent la NFL. La ligue professionnelle nord américaine a donc décidé de serrer la vis. Et plus particulièrement lorsque ce genre de plaquage est réalisé casque contre casque.

«Je pense que ce sujet sera de plus en plus évoqué, a estimé Rich McKay, président des Atlanta Falcons et patron de la division compétition de la NFL. A terme, on assistera à un changement concernant les charges au casque.»

Des propositions seront faites aux propriétaires des franchises à l’intersaison ce printemps, avec l’objectif de rendre permanent le règlement actuel. Il incombera ensuite aux patrons de voter ou non l’application des recommandations de la ligue.