Natation - Championnats de Suisse

30 mars 2011 14:32; Act: 30.03.2011 14:58 Print

La première marche vers les Jeux de Londres

La piscine des Vernets accueille de jeudi à dimanche les championnats de Suisse en grand bassin, première étape marquante sur la route vers les Jeux olympiques de Londres 2012.

Une faute?

A tel point que presque tous les cadors de la natation nationale seront présent à Genève, où les clubs romands nourriront des ambitions élevées.

Les championnats de Suisse constituent un premier pas important dans le calendrier des nageurs, qui auront également dans le viseur cette année les Mondiaux de Shanghaï (24-31 juillet) et les Universiades de Shenzhen (12-23 août). Autant de compétitions qui doivent permettre aux Suisses de réaliser les limites olympiques fixées par la Fédération internationale.

Dans les faits, ceux qui atteindront la limite A de la FINA à Genève seront assurés d'une place aux Mondiaux. A moins d'être trois dans la même discipline, le règlement n'autorisant que deux places par pays (le classement final des championnats de Suisse feraient alors foi). Autre temps de référence visés, plus abordables, les minima établis par Swiss Swimming qui peuvent également offrir un sésame pour Shanghaï, pour autant qu'aucun autre nageur ne réussisse par la suite la limite FINA. Une bonne performance à Genève ouvrirait aussi aux athlètes les portes des Européens juniors et des Universiades.

Meichtry et van Berkel en forme

Des perspectives qui font des joutes des Vernets un rendez-vous incontournable pour l'élite suisse, à commencer par les «stars» travaillant à l'étranger tels Dominik Meichtry et Flori Lang. Meichtry, 6e du 200 m libre des Jeux 2008, arrive au bout du Léman avec de bonnes sensations montrées lors de la réunion d'Indianapolis. «Je me sens très bien et j'éprouve beaucoup de plaisir à nager. Je profite comme jamais auparavant», explique le St-Gallois de 26 ans établi à Los Angeles. Lang a lui eu moins de route à parcourir, puisqu'il s'entraîne à Graz (Aut) depuis l'automne passé.

Autre moment fort de ces quatre jours, l'entrée en lice de Martina van Berkel, laquelle a battu en janvier dernier, sur 200 m papillon, la Chinoise Liu Zige, détentrice du record du monde et championne olympique en titre. La plus grande absente des Vernets sera la régionale de l'étape Swann Oberson, plusieurs fois championne de Suisse, qui préfère se concentrer sur la saison «Open Water».

Côté romand, les attentes seront également élevées. Organisateur des championnats, Genève Natation n'est certes plus l'ogre qu'il était par le passé. Le club, emmené par Erik Van Dooren (100 et 200 m libres), espère toutefois quatre à cinq médailles. Le Lausanne Natation sera, avec le colosse du SC Uster, le club le plus représenté à Genève avec 26 engagés. Les Vaudois misent surtout sur les relais, estimant avoir notamment les moyens d'enlever trois médailles d'or chez les dames.

Genève. Championnats de Suisse en grand bassin. Le programme (finales). Jeudi (dès 17h00): 400 m libre, 50 m papillon, 100 m dos, 200 m brasse, 4x200 m libre. Vendredi (dès 17h00): 200 m libre, 50 m dos, 100 m brasse, 200 m papillon, 4x100 m libre. Samedi (dès 17h00): 400 m quatre nages, 50 m brasse, 1500 m libre (que messieurs), 100 m libre, 200 m dos, 800 m libre (que dames). Dimanche (16h00): 200 m quatre nages, 100 m papillon, 50 m libre, 800 m libre (que messieurs), 1500 m libre (que dames), 4x100 m quatre nages.

(ats)