Européens à Tallinn

20 janvier 2010 16:45; Act: 20.01.2010 16:50 Print

Lambiel termine seulement 5e du programme court

Sans la maîtrise des sauts «qui paient», point de salut dans le patinage moderne. Stéphane Lambiel l'a encore appris à ses dépens en ne sortant que 5e du programme court des Championnats d'Europe à Tallinn, malgré les meilleures notes artistiques.

Une faute?

Avec 77,45 points, Lambiel concède près de 14 points au Russe Evgeni Plushenko, qui a réalisé, avec 91,30, le meilleur score jamais obtenu dans une compétition internationale.

Plushenko, 27 ans, qui reste le seul patineur à avoir jamais dépassé les 90 points, a fait mieux que lors de son titre olympique en 2006. Après Turin, il avait arrêté près de quatre ans, mais le tsar est bien de retour.

Lambiel, qui n'a jamais été champion d'Europe, devra s'accrocher pour obtenir une médaille, car derrière Plushenko, les Français ont pris une belle option sur les deux autres places du podium. Le tenant du titre Brian Joubert est 2e avec 88,55 points, le meilleur score de sa carrière, et le patineur d'Annecy Yannick Ponséro 3e avec 82,40.

Les trois premiers ont parfaitement maîtrisé les deux sauts les plus difficiles, le quadruple boucle piqué et le triple axel. Lambiel, lui, a retourné son quadruple avant de toucher la glace avec la main, ce qui l'a empêché d'enchaîner pour une combinaison. Ensuite, il s'est contenté d'un double axel, comme prévu. La dizaine de points égarés là par rapport aux meilleurs ne se laisse pas rattraper, même avec les meilleures composantes artistiques. «Je suis un peu triste de ne pas avoir passé ma combinaison, mais supercontent que le public ait apprécié le programme», a commenté Lambiel.

(ats)