Natation

26 juin 2011 11:03; Act: 26.06.2011 12:43 Print

Laure Manaudou veut reprendre la compétition

La nageuse française Laure Manaudou veut reprendre la compétition dans la perspective des JO de Londres l'an prochain. Elle avait annoncé sa retraite sportive en septembre 2009.

storybild

La nageuse française Laure Manaudou.

Une faute?

Laure Manaudou souhaite renouer avec la compétition dans la perspective des JO de Londres l'an prochain. La nageuse, qui aura 25 ans en octobre, avait annoncé sa retraite en septembre 2009 et donné naissance à une fille, après des performances décevantes aux Jeux de Pékin.

«Je voulais vous dire que, oui, l'envie est revenue de reprendre la compétition. Rien n'est programmé pour l'instant, j'ai besoin de temps», a-t-elle déclaré au Journal du Dimanche. «Je n'ai pas encore le niveau des championnats du monde. Mais je vais y travailler.»

Priée de dire si son objectif était de revenir au plus haut niveau pour Londres, Manaudou a répondu : «Tout nageur qui a connu les Jeux a envie d'y retourner, bien sûr. Mais c'est encore loin. Il faudra d'abord que je me qualifie. Je vais attendre de voir où j'en suis dans les trois prochains mois avant de prétendre à quoi que ce soit.»

Laure Manaudou est devenue championne olympique du 400 m nage libre en 2004 à Athènes, où elle a décroché deux autres médailles. Elle a également détenu plusieurs records du monde, du 200 m au 1500 m.

Depuis quelques mois, elle s'entraîne à Auburn, aux Etats-Unis, sous la direction de l'entraîneur australien Brett Hawke et aux côtés de son compagnon Frédérick Bousquet, vice-champion du monde du 50 m nage libre. Ce dernier a insisté dimanche sur la longue réflexion de sa compagne qui a abouti à son retour. «Elle a mûri sa décision, qui est tout sauf précipitée. Je la sens heureuse, c'est l'essentiel.»

Comme Ian Thorpe

Le frère cadet de Manaudou, Florent, spécialiste du papillon, a dit lui aussi sa joie, tout en mesurant la tâche qui attend sa soeur. «Je suis content qu'elle revienne. Je l'ai vue à l'entraînement et je l'ai trouvée bien dans l'eau. Maintenant, la compétition, c'est autre chose», a-t-il souligné.

L'annonce de cette tentative de retour intervient à quelques jours de la fin la période probatoire de neuf mois fixée par la Fédération internationale (Fina) pour tout nageur désirant reprendre la compétition. Conformément au programme anti-dopage de la Fina, tout athlète, après avoir envoyé une lettre d'intention de retour dans les bassins, doit se conformer pendant cette période à un programme strict en matière de soins et d'alimentation. Pour la Française, ce délai expire le 5 juillet.

Avant Manaudou, une autre grand nageur de la dernière décennie, le quintuple champion olympique australien Ian Thorpe, a lui aussi repris le chemin des bassins après quatre ans d'arrêt, et vise également les Jeux de Londres, de même que sa compatriote Libby Trickett, triple championne olympique.

(ap)