Athlétisme

05 mars 2011 12:52; Act: 05.03.2011 13:13 Print

Le Fribourgeois Mancini crée la sensation

Pascal Mancini a réussi le deuxième temps des séries du 60 m, seulement devancé de deux centièmes par le grand favori français Christophe Lemaître, aux Européens en salle de Paris.

storybild

Pascal Mancini a terminé à un centième du record suisse. (Photo: Keystone/AP)

Une faute?

En courant en 6''61 (deuxième meilleure performance helvétique de tous les temps), le Fribourgeois Mancini s'est permis le luxe de pulvériser son record personnel de six centièmes ! Mancini a fait le même temps que le Portugais Francis Obikwelu (Por) et devancé d'un dixième la star Dwain Chambers (GB).

Le sprinter du Stade Genève est venu «mourir» à un centième du record national, toujours détenu par Cédric Grand depuis 1999. Mancini était arrivé à Bercy avec l'ambition de se qualifier pour la finale. Le voilà en course pour un éventuel podium.

Le Genevois Nabe en verve

Avec un chrono de 6''64, le Genevois Cédric Nabe a également brillé en terminant quatrième des séries matinales et en battant sa meilleure marque personnelle sur 60 m de trois centièmes. Les trois demi-finales se déroulent dans l'après-midi (16h30). Les deux premiers seront directement qualifiés, tout comme les deux meilleurs chronos

Beatrice Lundmark n'a pour sa part pas été emportée par l'euphorie du clan suisse. La sauteuse en hauteur du GAB Bellinzone n'a pas réussi à rallier la finale. Elle n'a pu faire mieux que 1m88, alors qu'il fallait passer 1m94 pour se qualifier.

La Tessinoise Pusterla bat le record suisse de saut

Irene Pusterla a elle aussi brillé de mille feux dans la ville lumière. Avec un bond à 6m71 en qualifications du saut en longueur, la Tessinoise de 22 ans a effacé des tablettes le record de Suisse de Meta Antenen vieux de 37 ans. L'athlète du Vigor Ligornetto avait déjà battu le record d'Antenen, datant de 1971, en extérieur en juillet dernier (6m77).

Pusterla a également réussi la deuxième performance de la journée, derrière la Russe Yuliya Pidluzhnaya. Elle tentera de se battre pour monter sur le podium dimanche, lors de la finale prévue à 14h50.

Beatrice Lundmark n'a pour sa part pas été emportée par l'euphorie du clan suisse. La sauteuse en hauteur du GAB Bellinzone n'a pas réussi à rallier la finale. Elle n'a pu faire mieux que 1m88, alors qu'il fallait passer 1m94 pour se qualifier.

(ats)