Volleyball

23 avril 2019 21:50; Act: 23.04.2019 23:54 Print

Le LUC s'offre un 9e titre national

par Ugo Curty, Amriswil - Les Lausannois ont battu Amriswil mardi soir (2-3) pour remporter la finale de LNA en trois matches seulement.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

L'air était irrespirable à Amriswil dans le cinquième set décisif. Dans une salle du Tellenfeld remplie jusqu'au plafond, le LUC a arraché le titre au bout du suspense. L'Allemand Höhne a fait tourner ce tie-break sur trois points monstrueux (11-15). Inarrêtables, les Vaudois ont balayé l'ogre thurgovien (3-0 dans la finale) pour s'offrir un neuvième titre national, le deuxième en deux ans.

«Sur le papier, Amriswil était meilleur que nous, soulignait l'entraîneur Giaccardi. Cela n'a pas suffi. Nous avons été plus solide et solidaire. C'est une victoire d'équipe.» Le coach italien, arrivé en 2017 à Dorigny, réussit au passage le doublé sur le banc vaudois.

La pression avait changé de camp

Pour cet acte III, la pression avait changé de camp. Lausanne avait longtemps joué le rôle de l'outsider face aux stars d'Amriswil. Après avoir arraché le premier match à l'extérieur, les Vaudois étaient parvenus à confirmer dans leur salle. En menant 2-0, le LUC passait du chasseur au chassé. Ce troisième succès allait donc être le plus dur à chercher.

Ce nouveau statut a tétanisé les hommes de Giaccardi au début de match mardi soir. Une fébrilité qui s'est notamment remarquée au service où les Vaudois ont commis huit fautes. A l'image de son équipe, le capitaine Adrien Prével est passé à côté de cette manche initiale.

Un deuxième set tendu

Malmené, Lausanne a tenu bon. Les Vaudois ont fait tourner le match dans un deuxième set tendu. L'entraîneur Massimiliano est parvenu à déstabiliser Amriswil avec l'entrée de Pfund à la passe.

Même si Amriswil a égalisé à deux sets partout, les Vaudois ont été les plus forts dans le tie-break décisif. «Nous sommes un groupe de battant, martelait le capitaine Adrien Prével. Nous avons été tellement solide dans cette finale. Désormais, j'espère surtout que les piliers de l'équipe vont rester la saison prochaine.» Dans le bus qui les ramenait vers Lausanne, les Universitaires ont pu fêter dignement cette 9e couronne nationale.

Résultats/Classements

(nxp)