NBA

06 mai 2012 10:06; Act: 06.05.2012 10:14 Print

Le Thunder foudroie les Mavericks

Thabo Sefolosha et ses coéquipiers ont humilié les tenants du titre en remportant la série 4-0, grâce à un ultime succès 103-97 au Texas.

Une faute?

Les Dallas Mavericks ont été éliminés au 1er tour des play-off de NBA par le Thunder d'Oklahoma City.

Le dernier champion en titre à mordre la poussière dès le 1er tour en quatre matches est Miami, en 2007. «C'est une belle et jeune équipe, a concédé l'entraîneur de Dallas Rick Carlisle. Ils ont ce regard dans les yeux qui indique que c'est peut-être leur heure. Ils nous ont étranglé dans le dernier quart, on ne pouvait pas les arrêter», a-t-il reconnu à propos du Thunder.

C'est James Harden qui a enterré les derniers espoirs des Mavericks. Le sixième homme du Thunder a inscrit 15 de ses 29 points dans le dernier quart-temps pour permettre à Oklahoma de remonter un handicap de 13 points. «Je me sentais prêt à attaquer. Scotty (Brooks l'entraîneur) m'a confié la balle dans le quatrième quart et m'a dit d'y aller. C'était complètement dingue», a affirmé Harden.

Le Thunder a également pu compter sur ses vedettes habituelles Kevin Durant (24 points et 11 rebonds) et Russell Westbrook (12 points et 6 assists). Quant à Sefolosha, il a une nouvelle fois brillé en défense. En 17 minutes, le Vaudois a marqué 5 points et capté 2 rebonds.

Première équipe à se qualifier pour les demi-finales de Conférence, le Thunder rencontrera le vainqueur de la série entre les Los Angeles Lakers et les Denver Nuggets. Les Californiens mènent 3-1 et un duel explosif se profile entre le Thunder et les Lakers de Kobe Bryant.

Les Bulls en danger

A l'instar de Dallas, les play-off tournent au cauchemar pour Chicago. Meilleure équipe de la saison régulière, les Bulls ont été battus 79-74 à Philadelphie et sont désormais menés 2-1 par les Sixers dans la série.

Les Bulls se sont écroulés dans le dernier quart, durant lequel ils ont pourtant compté une avance de 13 points. Les Sixers leur ont infligé un partiel de 23-5 en fin de rencontre, grâce notamment à Spencer Hawes (21 points). L'effondrement de Chicago a coïncidé avec la sortie sur blessure de Joakim Noah. Le pivot français s'est tordu la cheville dans le troisième quart.

(ats)