Snooker

14 février 2019 22:06; Act: 14.02.2019 22:09 Print

Le grand O’Sullivan battu par le Bâlois Ursenbacher

par Oliver Dufour - Le joueur suisse de snooker (22 ans) a réussi le plus grand exploit de sa carrière à l'Open du Pays de Galles, en renversant son légendaire adversaire. Il a ensuite échoué en 8es de finale.

Sur ce sujet
Une faute?

Peu de sportifs font autorité dans leur sport comme Ronnie O’Sullivan dans le snooker. L’Anglais de 43 ans, cinq fois champion du monde et un palmarès long comme le bras, a toutefois trouvé à qui parler, jeudi après-midi. Alexander Ursenbacher, joueur bâlois de 22 ans et actuel 71e mondial, a éliminé le Rocket sur la route des 8es de finale de l’Open du Pays de Galles, à Cardiff. Ursenbacher a signé la plus grande victoire de sa jeune carrière en dominant le quadruple vainqueur du tournoi, qu'il affrontait pour la première fois, sur le score de 4 frames à 2.

Après avoir manqué un coup facile lors de la troisième manche, permettant à O’Sullivan de mener 2-1, le Bâlois s’est bien repris. Dans le sixième frame, il a toutefois bénéficié de trois imprécisions du Rocket pour passer l’épaule. Le coup exceptionnel réussi sur la boule jaune lors de son antépénultième coup illustre bien la confiance qui l’anime depuis le début de la compétition, alors qu’il n’avait jusqu’ici battu qu’une seule fois un membre du top 16. «Je savais que si je la mettais au fond, j’allais gagner le match. J’ai fait abstraction de tout le reste», a-t-il souri.

«Ça ne prendra pas la place de Federer dans les journaux»

Jeudi soir, il a ensuite affronté le Chinois Zhao Xintong, âgé comme lui de 22 ans, pour une place en quarts de finale. «Si je joue bien, je crois fermement que je peux remporter le tournoi», avait lâché avec assurance Alex Ursenbacher entre les deux rencontres. Je me suis vraiment entraîné dur avant ce tournoi et je sais que je peux battre n'importe qui. Même si je ne suis pas sûr que ça prendra la place de Roger Federer dans les journaux suisses. Ce n'est pas encore fait!» Le joueur bâlois a d'ailleurs échoué face à son adversaire asiatique, matricule 67 de la hiérarchie mondiale (4-2).

De son côté, Ronnie O'Sullivan a salué le succès de son jeune adversaire sur lui. «Le meilleur homme l'a emporté aujourd'hui. Il a vraiment bien joué et rentré de grands coup avec totale liberté et décontraction, ce qui est une façon fantastique de jouer. Je n'ai que des louanges pour Alexander. Il est génial à regarder et j'ai eu du plaisir à le faire.» Sur Twitter, le Rocket a aussi adressé ses félicitations au Bâlois. «Certains jours tu es le pare-brise, certains jours tu es l'insecte. Aujourd'hui j'étais l'insecte. Bien joué, Alexander Ursenbacher. Bonne chance pour la suite.»


Résultats/Classements