Rugby

23 septembre 2019 10:29; Act: 23.09.2019 10:31 Print

Les Néo-Zélandais furieux des ratés de diffusion TV

La plateforme de streaming qui a nouvellement acquis les droits de retransmission de la Coupe du monde va devoir rembourser ses clients après le fiasco de samedi.

storybild

Les All Blacks ont bien démarré leur Mondial au Japon, mais leurs supporters restés au pays n'ont pas pu apprécier le spectacle sereinement. (Photo: Keystone/AP/Shuji Kajiyama)

Sur ce sujet
Une faute?

Le groupe Spark, diffuseur de la Coupe du monde de rugby en Nouvelle-Zélande, a présenté ses excuses dimanche après l'interruption de la retransmission de la victoire des All Blacks face à l'Afrique du Sud, qui a rendu furieux les supporteurs.

La retransmission de la victoire des Blacks, emblème de ce pays «fou» de rugby, face aux Springboks (23-13), a été constamment interrompue et mâtinée de nombreux messages d'erreur.

«A mi-chemin de la première période, nous avons identifié que la qualité des images en streaming était fluctuante pour certains clients», a expliqué le groupe dans un communiqué.

«Nous nous excusons auprès de tous les clients impactés et nous allons travailler avec nos partenaires pour corriger ce qui s'est passé et nous assurer que le reste du tournoi se passe bien», a ajouté Spark, qui diffuse la Coupe du monde à la place du groupe Sky.

Des milliers de téléspectateurs réclament

Plus de 10'000 clients ont assailli la ligne téléphonique de Spark et le diffuseur a été contraint de retransmettre la seconde période de la rencontre en accès libre, ce qu'elle devrait faire également pour les matches de dimanche.

L'incident est embarrassant pour Spark, plus grand groupe de communication de Nouvelle-Zélande, qui entend révolutionner la diffusion des rencontres sportives via le streaming.

Pour la première fois à l'occasion de ce Mondial, les supporteurs doivent acquérir une offre groupée ou bien un accès par match pour visionner les rencontres.

Spark a indiqué que les clients qui se connecteront pour les rencontres de dimanche seront intégralement remboursés, tandis que ceux ayant acquis une offre groupée pour toute la compétition recevraient une ristourne de 15%.

Selon le groupe, le problème de retransmission est dû aux «partenaires internationaux de streaming» et non pas au réseau néo-zélandais.

Résultats/Classements

(afp)

Les commentaires les plus populaires

  • Jacky le 23.09.2019 10:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Droit et non un cadeau

    Les matchs concernant les équipes nationaux devraient être un droit public diffusés par gratuitement chaînes publiques en accord avec les fédérations avec un régime spécial.

  • Ernest Pellegrini le 23.09.2019 11:04 Report dénoncer ce commentaire

    C'est connu

    La faute aux «partenaires internationaux de streaming» ! Toujours, partout, et par n'importe quelle entreprise, l'excuse est la même : ce n'est pas moi ce sont les autres !

  • Claude52 le 23.09.2019 11:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Économie

    Lorsque toutes les fédérations sportives veulent plumer les téléspectateurs pour se faire des milliards sur leurs dos voilà ce qui nous attends à l'avenir,personne n'est obligé de souscrire à ces chaînes payantes, et les chaînes publiques comme la RTS de payer des sommes faramineuses pour la F1 sport pourri par excellence pour ses magouilles.

Les derniers commentaires

  • Rubimane le 23.09.2019 14:35 Report dénoncer ce commentaire

    logique ...

    ah bin oui, écran noir pour les All Blacks ...

  • Jérôme Rossellat le 23.09.2019 13:58 Report dénoncer ce commentaire

    Youpi

    Merci la RTS de nous offrir la meilleure offre européenne de sports en Europe ... mais pour combien de temps encore ... ?

    • ... le 23.09.2019 14:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Jérôme Rossellat

      Euh y a pas de rugby sur la rts, donc ce n'est pas la meilleur offre

    • Gérard du Vaud le 23.09.2019 14:43 Report dénoncer ce commentaire

      @ Jérôme Rossellat

      Un vrai Suisse n'en a rien à battre du sport "européen". On a rien à voir avec les "européens". un vrai Suisse s'intéresse au sport suisse. point. Et c'est largement suffisant. Et il ne regarde que la TV suisse. Il y a tout ce qu'il faut.

  • Claude52 le 23.09.2019 11:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Économie

    Lorsque toutes les fédérations sportives veulent plumer les téléspectateurs pour se faire des milliards sur leurs dos voilà ce qui nous attends à l'avenir,personne n'est obligé de souscrire à ces chaînes payantes, et les chaînes publiques comme la RTS de payer des sommes faramineuses pour la F1 sport pourri par excellence pour ses magouilles.

  • Ernest Pellegrini le 23.09.2019 11:04 Report dénoncer ce commentaire

    C'est connu

    La faute aux «partenaires internationaux de streaming» ! Toujours, partout, et par n'importe quelle entreprise, l'excuse est la même : ce n'est pas moi ce sont les autres !

    • Skblllz le 23.09.2019 11:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Ernest Pellegrini

      C'est pas moi

  • Jacky le 23.09.2019 10:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Droit et non un cadeau

    Les matchs concernant les équipes nationaux devraient être un droit public diffusés par gratuitement chaînes publiques en accord avec les fédérations avec un régime spécial.

    • Skblllz le 23.09.2019 11:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Jacky

      Toi y en a parler la France ?

    • Marc Navet le 23.09.2019 12:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Jacky

      Super français employé !!!!!!

    • Bernd K. le 23.09.2019 12:35 Report dénoncer ce commentaire

      français difficile être

      merci traduction google pour français à moi traduire avoir.

    • polo le 23.09.2019 12:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Jacky

      Tout le monde paye en somme. Moi je regarde pas, je veux pas payer.

    • Achilles le 23.09.2019 14:00 Report dénoncer ce commentaire

      Etre coherent

      @jacky, je ne regarde pas la TSR et je doit malgré tout payer. Pour cette raison il fallait voter oui à no billag