Dopage

28 novembre 2019 11:09; Act: 28.11.2019 11:13 Print

Les Russes vont «tout faire» pour être à Tokyo

Le Comité olympique russe veut que ses athlètes puissent participer aux JO 2020 sous les couleurs du drapeau russe.

storybild

Le Comité olympique russe était réuni en assemblée annuelle ce jeudi à Moscou. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Le Comité olympique russe a promis jeudi de «tout faire» pour que la Russie soit présente aux Jeux olympiques de Tokyo en 2020, malgré les lourdes sanctions recommandées par l'Agence mondiale antidopage (AMA) qui accuse Moscou de falsification.

«Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour que notre équipe soit à Tokyo sous les couleurs du drapeau russe. Et nous y voyons des raisons objectives», a déclaré le président du Comité russe Stanislav Pozdniakov, cité par l'agence Ria Novosti.

«Aucun obstacle objectif»

«Selon la charte olympique, la compétition ne se déroule pas entre les pays mais entre les sportifs», a-t-il poursuivi, affirmant qu'il ne pouvait y avoir «aucun obstacle objectif à une participation pleine et entière aux Jeux, hormis pour les sportifs de la Fédération russe d'athlétisme» au centre des accusations de dopage.

M. Pozdniakov a jugé que d'éventuelles sanctions visant le Comité olympique russe seraient «infondées et partiales, inacceptables du point de vue du droit et du point de vue de la logique».

«Nous poursuivons la préparation pour les Jeux de Tokyo», a-t-il ajouté, précisant que le Comité olympique russe a déjà dépensé 900 millions de roubles (64 millions d'euros) pour cette préparation. La délégation russe sera composée de 670 personnes, dont 400 sportifs.

Le Kremlin prêt à coopérer

Le comité exécutif de l'AMA doit décider le 9 décembre, à Paris, si elle suit les recommandations de son comité, qui a préconisé l'exclusion de la Russie pendant quatre ans des Jeux olympiques et de toute compétition internationale. Le Kremlin s'était déjà dit mercredi «prêt à coopérer pleinement» avec l'Agence mondiale antidopage et la communauté sportive internationale.

Selon le comité de révision de la conformité (CRC), la Russie aurait fait disparaître des «centaines» de résultats de contrôles antidopage suspects de ses fichiers transmis à l'AMA au début de l'année. Or, la remise de ces données était une condition indispensable pour lever de précédentes sanctions contre l'agence antidopage russe (Rusada), au coeur d'un système de dopage institutionnel entre 2011 et 2015.

Résultats/Classements

(nxp/afp)

Les commentaires les plus populaires

  • ????? le 29.11.2019 11:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ça traîne et c'est pourri

    Les ventres ronds ne savent pas s'imposer et on peut déjà imaginer le montant de leur compte en banque si les russes sont à Tokyo.

  • Krueb le 28.11.2019 16:34 Report dénoncer ce commentaire

    Donner une nouvelle chance....

    Viré tous de suite les anciens dirigeants du CIO et anti dopage de Russie et certaines personnes entraineurs véreux ou autre..., ensuite pour aller plus vite un nouveau comité du CIO russe fait par des pays independant des 5 coins du monde provisoirement pendant 8 ans... et contrôler chaque association nationale sportives de Russie si il suivent le concept du CIO internationale et du dopage.., une fois réaliste je pense que les athlètes russe auraient une chance de participer au JO 2020

Les derniers commentaires

  • ????? le 29.11.2019 11:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ça traîne et c'est pourri

    Les ventres ronds ne savent pas s'imposer et on peut déjà imaginer le montant de leur compte en banque si les russes sont à Tokyo.

  • Krueb le 28.11.2019 16:34 Report dénoncer ce commentaire

    Donner une nouvelle chance....

    Viré tous de suite les anciens dirigeants du CIO et anti dopage de Russie et certaines personnes entraineurs véreux ou autre..., ensuite pour aller plus vite un nouveau comité du CIO russe fait par des pays independant des 5 coins du monde provisoirement pendant 8 ans... et contrôler chaque association nationale sportives de Russie si il suivent le concept du CIO internationale et du dopage.., une fois réaliste je pense que les athlètes russe auraient une chance de participer au JO 2020

    • Vince le 29.11.2019 12:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Krueb

      Non. Une exclusion de minimum 4 ans doit être prononcée. Et pas de pseudo pénalités. Et pas question d'avoir une délégation neutre qui ne l'est pas! Ensuite on pourrait voir s'ils arrivent à être crédibles en Russie, ce qui n'est ps gagné...