Superbowl - NFL

09 février 2011 22:01; Act: 09.02.2011 22:49 Print

Les spectateurs sans sièges font un procès

Des centaines de spectateurs privés de siège dans le stade de Dallas où a eu lieu dimanche le Superbowl ont intenté mardi un procès à la Ligue professionnelle de football américain (NFL).

storybild

Certains spectateurs ont dû s'asseoir sur des chaises pliantes ou être relocalisés dans des endroits avec une vue obstruée sur le terrain de jeu. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Des centaines de spectateurs privés de siège dans le stade de Dallas où a eu lieu dimanche le Superbowl, alors qu'ils avaient payé des centaines de dollars pour leur place, ont intenté mardi un procès à la Ligue professionnelle de football américain (NFL).

Près de 400 personnes qui avaient une place dans une section du stade qui n'avait pas pu être inspectée à temps par les pompiers n'ont pas pu s'y asseoir. 850 personnes ont subi le même sort dans une autre section.

Certains de ces spectateurs ont dû s'asseoir sur des chaises pliantes ou être relocalisés dans des endroits avec une vue obstruée sur le terrain de jeu. D'autres encore ont dû se résoudre à suivre le match à la télévision dans les coursives et se sont vus promettre à un remboursement à hauteur du triple de la valeur faciale de leur billet de match ainsi qu'un billet gratuit pour le prochain Superbowl, l'an prochain à Indianapolis (Indiana, centre-est).

Echec reconnu

La NFL avait reconnu ses torts dès dimanche après la rencontre, le patron de la richissime ligue, Roger Goodell, assurant: «C'est un échec de notre part et nous en assumons la responsabilité. Nous avons eu beaucoup de choses à gérer dans la semaine (à cause des mauvaises conditions météo, ndlr) mais nous n'en faisons pas une excuse. La NFL organise cet évènement, la NFL est responsable.»

Green Bay a battu Pittsburgh (31-25) dans le Cowboys Stadium devant plus de 103.000 spectateurs et 111 millions de téléspectateurs, un record d'audience.

(afp)