Basket-ball

19 mars 2011 16:38; Act: 19.03.2011 20:04 Print

Lugano s'impose au boût du suspense

Les Tessinois se sont imposés 68-67, avec un tir dans les dernières secondes face au BBC Monthey, qui menait pourtant à 5 secondes du buzzer.

Une faute?

Un panier d'Abukar à 4 secondes de la fin d'une somptueuse finale a offert la Coupe de Suisse aux Lugano Tigers (68-67). Monthey, qui a raté un lancer-franc à 10 secondes du terme dans la halle St-Léonard de Fribourg, peut nourrir de nombreux regrets.

«La clé de cette finale, c'est d'avoir un maximum de réussite et de rester rigoureux et sanglés en défense du début à la fin», avait prévenu l'entraîneur des Valaisans Thibaut Petit avant l'entame de la rencontre. C'est précisément ce qu'ont réalisé ses joueurs de la première à dernière minute d'une finale qui restera certainement parmi les plus belles et plus spectaculaires de ces dernières années. A l'exception des dix dernières secondes...

Car si Ronald Yates n'avait pas manqué son lancer-franc à dix secondes de la fin alors que le score était de 67-66, la coupe aurait pu prendre la direction du Valais. «C'est un sentiment qui fait très mal au coeur, a expliqué le Montheysan Westher Molteni. Nous nous en voulons tous énormément.»

Mieux qu'un thriller

Dans un match où le suspense a été constant, et où chaque duel gagné était synonyme de pas supplémentaire vers la victoire, les Tessinois ont été moins fragiles nerveusement. Cette rencontre qu'aucune des deux formations ne méritait de perdre a tout simplement été digne des meilleurs thrillers.

«Lors du lancer-franc pour Monthey à dix secondes de la fin, tout ce qu'on s'est dit est qu'on devait récupérer ce ballon pour aller le mettre dans le panier d'en face», a expliqué Mohammed Abukar, auteur du shoot qui a offert la coupe à Lugano. «Nous n'avons pas bien joué mais nous avons tout de même gagné. C'est une belle preuve de notre force.»

Et de cinq pour Whelton

Parti comme un bulldozer en début de match, Monthey a indubitablement donné beaucoup de fil à retordre aux Luganais à qui l'on avait prédit une finale tranquille au préalable. «Nous avons été bousculés par une excellente équipe de Monthey, a reconnu l'entraîneur des Tigres Joe Whelton, qui a remporté sa 5e victoire en 5 finales. Mes joueurs ont eu le mérite d'y avoir cru jusqu'à la fin. Ils sont restés cool et ils ont su garder leur sang froid.»

Après avoir atteint la demi-finale et la finale en s'imposant à chaque fois d'un point (contre Boncourt et Fribourg), Monthey a cette fois-ci dû goûter à la saveur amère que procure une si courte défaite. «Je fais ce métier pour vivre ce genre d'émotions, a confié Thibaut Petit. Parfois ça passe, parfois ça casse. Je revivrai certainement ce genre de situation et je m'en servirai pour progresser.»

Fiche du match

Monthey - Lugano Tigers: 67-68 (16-14 23-20 20-19 8-15)

Halle St-Léonard. 2800 spectateurs. Arbitres: Bertrand/Michaelides/Clivaz.

BBC Monthey: Louissaint S. (14 points), Sharper (8), Molteni (9), Yates (20), Reid (10), Mafuta (1), Moris (5), Grau, Steinmann, Louissaint G., Dubas, Pottier.

Lugano Tigers: Finn (7), Mladjan (14), Efevberha (17), Abukar (16), Draughan (2), Schneidemann (7), Angley (5), Stockalper, Basso, Pantic, Lo Leggio, Sanders.