Basketball

05 décembre 2018 08:10; Act: 05.12.2018 14:15 Print

Sefolosha brille, pas le nouveau coach des Bulls

Le joueur vaudois du Jazz a connu sa plus belle soirée de la saison. Chicago a perdu mardi chez les Indiana Pacers (96-90) pour sa première rencontre sous les ordres de Jim Boylen.

storybild

Le coach Jim Boylen a passé une première soirée frustrante à la tête des Bulls. (Photo: AP)

Sur ce sujet
Une faute?

Dans sa salle à Salt Lake City, l'Utah Jazz a fait le spectacle mardi soir, avec une victoire 139-105 contre les San Antonio Spurs. Thabo Sefolosha a activement participé à ce succès, mettant à profit ses 17 minutes de jeu pour inscrire 7 points et 4 rebonds, pour un différentiel de +14. Le Vaudois a notamment marqué l'un des vingt paniers à trois points de sa formation. Kyle Korver a également réussi un retour remarqué avec la franchise de l'Utah, auteur de 15 points en 15 minutes.

Jeudi soir, le Jazz attend l'arrivée des Houston Rockets et du Genevois Clint Capela. Les deux Suisses se livreront un duel dans l'espoir de relever la tête avec leur équipe respective. Utah comme les Rockets sont actuellement en difficulté, sous la barre des play-off de la Conférence ouest.

Lanterne rouge de la Conférence est, les Chicago Bulls en sont à 20 défaites contre seulement 5 victoires. Leurs hôtes ont amélioré leur bilan à 14 victoires contre 10 défaites, ce qui les a fait grimper à la cinquième place de cette même Conférence.

Le grand artisan de cette victoire pour Indiana a été le pivot Myles Turner, 22 ans, qui en plus de 18 points a engrangé 11 rebonds, cinq contres et trois passes. Pour les Bulls, c'est son vis-à-vis finlandais, Lauri Markkanen, qui a été le meilleur marqueur, avec 21 points et 10 rebonds.

Leur entraîneur, s'il a mesuré l'ampleur de la tâche, s'est voulu rassurant. «J'aime vraiment cette équipe. On a été présent. On a bataillé. (...) Je ne suis pas découragé. On a montré de l'envie».

Parti fâché avant la fin

Dans les autres rencontres de mardi, l'Orlando Magic a nettement remporté le derby de la Floride sur le parquet du Miami Heat (90-105).

L'expérimenté Dwyane Wade s'est dit déçu d'un manque d'implication de l'équipe de Miami après deux victoires contre La Nouvelle-Orléans et Utah. «On s'est relâchés pour une raison ou une autre (...) J'ai trouvé que notre attaque était nulle», a-t-il déclaré. Le pivot de Miami, Hassan Whiteside, s'est distingué en quittant le banc pour regagner les vestiaires à 40 secondes de la fin. Son entraîneur Erik Spoelstra a minimisé ce qui ressemblait à un geste d'humeur: «Il est probablement extrêmement fâché comme nous tous».

À Dallas, les Mavericks se sont imposés 102-111 contre les Portland Trail Blazers, vaincus malgré 33 points de leur meneur Damian Lillard.

Enfin, le calvaire des Suns de Phoenix s'est poursuivi avec une défaite à domicile 105-122 contre les Kings de Sacramento. L'équipe de l'Arizona a le pire bilan de la NBA, avec 4 victoires et 20 défaites.

Résultats/Classements

(afp)