Natation

01 octobre 2011 09:01; Act: 01.10.2011 09:04 Print

Monk a menti: il s'est blessé en skateboard

Le nageur australien Kenrick Monk a avoué samedi qu'il avait inventé l'accident provoqué mercredi par un soi-disant chauffard qui lui avait fracturé un coude.

Une faute?

Monk, 23 ans, spécialiste du 200 m libre, avait affirmé avoir été renversé par un chauffard, qui avait pris la fuite, alors qu'il se rendait à l'entraînement à vélo.

«J'étais gêné, je ne savais pas quoi faire, j'ai paniqué, j'ai flippé ... Se dire que je suis seulement tombé de mon skateboard, alors qu'un enfant de 10 ans tient dessus...», a-t-il avoué, au bord des larmes, aux journalistes, confessant «quelque chose de stupide».

Honte de lui

Multipliant les excuses, il a expliqué avoir eu honte de son mensonge et l'avoir révélé d'abord à ses parents puis à la police, qui enquêtait sur le délit de fuite qu'il avait dénoncé.

La double fracture au coude diagnostiquée par les médecins remet en cause sa préparation olympique.

Monk, quatrième sur 200 m libre aux Mondiaux-2007, a participé sans succès aux JO-2008 et aux Mondiaux-2011 de Shanghai cet été.

(afp)