MMA

11 décembre 2019 12:28; Act: 11.12.2019 12:28 Print

Oezdemir: «Je suis favori et je compte le montrer»

par Robin Carrel, Neuchâtel - Une fois n’est pas coutume, le Fribourgeois va défier un adversaire plus jeune que lui en Corée du Sud, le 21 décembre.

Sur ce sujet
Une faute?

Il n’est plus un jeune loup. VolkanOezdemir vient de dépasser le cap de la trentaine, et dans dix jours, il affrontera à Busan Aleksandar Rakic (27 ans) lors de l’UFC 165. Un opposant dont la trajectoire est semblable à celle que le Fribourgeois a connue il y a quelques années. L’Autrichien vit à son tour une trajectoire météorique chez les mi-lourds et n’a pas encore connu la défaite (4 succès dont 2 par K.-O.).

«Je suis arrivé à l’UFC à l’âge qu’il a maintenant et j’avais entamé un peu le même genre d’ascension que lui, confirme Oezdemir, après un entraînement costaud à la Fight Move Academy de Neuchâtel. L’expérience va compter. Je commence à avoir un gros bagage dans la discipline, surtout que je n’ai affronté jusqu’ici que des adversaires de haut niveau. Lui, non. Je serai son 1er combattant du top 10 mondial. J’ai connu sa position et la hype qui va avec...»

Après une entrée fracassante dans la division, le Suisse avait ensuite enchaîné 3 revers. Il s’est relancé en août en passant un K.-O. au Suédois Ilir Latifi. De quoi aller de l’avant: «Je me sens vraiment bien. Mon poids est bon et tout est en train de parfaitement se mettre en place. Ça va être un peu spécial, parce que ce sera le plus long voyage de ma carrière! Il y a 8 heures de décalage horaire et j’arriverai en Corée seulement six jours avant le combat. L’important sera d’être prêt mentalement le jour J. Physiquement, je pense ne jamais avoir été aussi fort. Je suis censé être le favori et je compte bien le montrer.»

Résultats/Classements