MMA

15 mars 2019 21:36; Act: 15.03.2019 21:36 Print

Oezdemir aura droit au mythique «It’s tiiiiime»!

par Robin Carrel, Londres - Les «annonceurs» venus d'Amérique du Nord sont dans la légende des sports de combat. Samedi, à Londres, ce sera Bruce Buffer qui sera au micro, «frère de» et véritable marque à lui tout seul.

storybild

L'annonceur fait partie intégrante du show à l'américaine. (Photo: Facebook)

Sur ce sujet
Une faute?

Dans les sports de combat, surtout la boxe, il y a Michael Buffer. C'est l'annonceur des plus grands événements de ces dernières années. La septantaine bien tassée, il est devenu tellement mythique, qu'il est demandé pour à peu près tout ce que le sport fait de mieux et a participé à une bonne vingtaine de films, campant régulièrement son propre rôle. Il a aussi été caricaturé dans les Simpson, une consécration outre-Atlantique.

Son «Let's get ready to ruuuuuuumble» lancé au coeur des années 80, fait désormais le tour du monde - la marque a même été déposée - et on a pu le voir au bord des terrains de football et de football américain, des parquets de basketball ou des patinoires de hockey sur glace, sans oublier le baseball. Mais dans la famille Buffer, il n'y a pas que Michael qui a du buffet. Son frère Bruce, de treize ans son cadet, a suivi la même voix.

via GIPHY

Le jeune annonceur s'est très rapidement démarqué de son aîné. Il introduit les combats de l'UFC depuis une vingtaine d'années, aussi et surtout parce qu'il est lui-même un grand connaisseur des arts martiaux. Bruce Buffer a tout de même une ceinture noire deuxième dan de Tangsudo, une discipline coréenne. Cet Américain aux lointaines origines italiennes est aussi au bénéfice d'une ceinture verte de judo. Il est même rapidement devenu ami avec deux disciples de Chuck Norris, rien que ça, mais a dû abandonner les tatamis alors qu'il n'avait que 32 ans, à la suite de deux commotions cérébrales.

Dans l'UFC, le «jeune» Buffer est très vite devenu incontournable. Il attire l'attention du public avec un «It’s tiiiiiiiime!» tonitruant, avant d'enchaîner par un mouvement qui porte son nom, le «Buffer 180», qui consiste en pointant l'un des athlètes pour égrainer son CV, avant de se retourner sur lui-même pour enchaîner avec son adversaire. Il a lui aussi été consacré dans un des soaps les plus populaires des Etats-Unis, voire même la série la plus populaire de la télévision: Friends (saison 3, épisode 24), intitulé «Celui qui voulait être l’ultime champion».

Bruce Buffer est aussi un homme plein de ressources. Pour la modique somme de 99 dollars, il vous enregistre un message comme si vous étiez sur un ring de l’UFC. Pour 200 dollars de plus, vous aurez droit à une vidéo où il annonce votre arrivée sur le ring comme un vrai combattant. Volkan Oezdemir a de la chance. Samedi, à l’O2 Arena de Londres, il aura une nouvelle fois droit à son refrain rien que pour lui. Et gratuitement, s’il vous plaît!



Résultats/Classements