Natation

21 mai 2012 19:12; Act: 21.05.2012 19:53 Print

Pas d'exploit suisse sur 4x100 m

Le relais helvétique n'a pas signé d'exploit dans la finale du 4x100 m libre des championnats d'Europe de Debrecen.

storybild

Dominik Meichtry et ses coéquipiers n'ont pas réussi à créer l'exploit. (Photo: Keystone)

Une faute?

Les Suisses ont nagé en 3'20''00, se montrant ainsi légèrement plus rapide qu'en séries (8e chrono en 3'20''23). Ils ont terminé à plus de deux secondes de l'Allemagne, 7e. L'or est revenu à la France d'Alain Bernard (3'13''55), qui a devancé l'Italie (3'14''71) et la Russie (3'15''13).

«Il y avait mieux à faire»

«Dommage, il y avait mieux à faire dans ce relais, regrettait Dominik Meichtry. Je ne suis donc pas satisfait, même si j'ai nettement progressé par rapport à mes prestations du matin.» Leader de la délégation helvétique, le St-Gallois avait déçu sur 400 m libre, terminant 10e des séries en 3'53''93 à 0''44 de la qualification pour la finale. A titre de comparaison, il avait été plus rapide de près de trois secondes à la mi-mars lors des championnats de Suisse de Zurich.

«Je vais dormir tranquille après ma performance réalisé en finale du relais (réd: 49''60), assurait-il. Je suis confiant dans l'optique du 200 m libre», sa discipline de prédilection dans laquelle il détient le troisième chrono parmi les engagés. Grand favori de cette épreuve, l'Allemand Paul Biedermann a également dû passer une bonne nuit après avoir conquis l'or sur 400 m libre lundi soir.

Massacand échoue de peu

Parmi les autres performances suisses de cette première journée de compétition, Danielle Villars s'est distinguée en se qualifiant pour les demi-finales du 50 m papillon. La Zurichoise de 19 ans, qui participe à ses premiers Européens en grand bassin, a signé le 16e temps des séries en 27''30. Elle a terminé au même rang en demi-finales, manquant nettement (0''60) un ticket de finaliste bien qu'elle ait réussi la meilleure performance de sa carrière (27''28).

Jovan Mitrovic (18e en 3'56''39), le Genevois Jean-Baptiste Febo (21e, 3'56''96), et David Karasek (23e, 3'57''47) ont connu le même sort que Dominik Meichtry sur 400 m libre. Yannick Käser (29e du 100 m brasse en 1'02''20) Martin Schweizer (37e dans la même discipline, 1'02''74), Flori Lang (31e sur 100 m dos en 56''66), Lukas Räuftlin (36e sur la même distance, 57''31), Nico van Duijn (27e du 50 m dos en 24''61) et Martina van Berkel (20e sur 200 m dos en 2'17''94) ont aussi nettement échoué en séries.

Le Vaudois Jonathan Massacand est en revanche passé près d'une qualification sur 100 m dos: 23e des séries en 55''90, il a manqué pour trois centièmes une place en barrage qualificatif pour les demi-finales.

L'hommage à Dale Oen

Un hommage émouvant a par ailleurs été rendu au champion du monde Alexander Dale Oen, décédé brutalement le 30 avril. Le Norvègien aurait eu 27 ans lundi. Un film a été projeté sur les écrans géants de la piscine et toute l'assistance s'est levée dans un très lourd silence. Une minute de silence a été respectée à l'issue de laquelle toute l'assistance a longuement applaudi.

Dale Oen, médaillé d'or aux Mondiaux de Shanghai en juillet et médaillé d'argent en 2008 aux JO de Pékin sur 100 m brasse, a été retrouvé mort dans une douche à la piscine de Flagstaff, dans l'Arizona, où l'équipe norvégienne s'entraînait en vue des JO de Londres. La cause de sa mort est encore inconnue.

(ats)