Basketball

03 février 2019 09:16; Act: 03.02.2019 09:28 Print

Plus rien n'arrête James Harden

La star de Houston a encore brillé. Curry a coulé les Lakers dans le dernier quart.

storybild

James Harden a marqué au moins 30 points lors de ses 26 derniers matches. (Photo: AP)

Sur ce sujet
Une faute?

A Salt Lake City, James Harden a encore fait son show en marquant 43 points, dont 29 avant la pause, lors de la démonstration de Houston face à Utah (125-98). La star des Rockets a marqué plus de 30 points pour le 26e match de suite, soit la troisième série la plus longue du genre.

Les deux Suisses Clint Capela et Thabo Sefolosha, blessés, n'ont pas été alignés lors de cette confrontation directe.

Curry en mode diesel

Pour la première fois dans sa carrière, le meneur de Golden State Stephen Curry n'a pas fait mouche pendant trois périodes, avant de se réveiller et de submerger les Lakers (115-101) samedi.

Alors que son équipe était accrochée par les Lakers, pourtant privés de LeBron James, ménagé deux jours après son retour de blessure, et que Curry, méconnaissable, n'avait pas réussi un seul de ses huit tirs, Steve Kerr gardait le sens de l'humour. «J'en ai assez de ce joueur, on va s'en séparer», a plaisanté l'entraîneur des Warriors, au micro de la chaîne de télévision ABC qui retransmettait l'affiche d'une journée chargée avec 12 matches, pour laisser la place dimanche au Super Bowl, la grande finale de la Ligue nationale de football américain (NFL).

Denver leader à l'Ouest

La menace de son entraîneur a réveillé Curry. Il a marqué douze points et réussi 5 tirs sur 7 dans la dernière période et permis à Golden State de renouer avec la victoire après sa défaite à domicile jeudi contre Philadelphie (113-104). «C'était une soirée bizarre, je n'ai pas d'excuse ou d'explication à donner pour ce qui s'est passé durant les trois premières périodes», a avoué Curry.

Même s'ils ont remporté onze de leurs douze derniers matches, les double champions NBA en titre ne font pas la loi dans la conférence Ouest. Le leader s'appelle Denver, qui s'est imposé sur le fil à Minnesota (108-107) grâce à un nouveau triple double de Nikola Jokic (13 pts, 16 rbds, 16 passes décisives).

Doncic comme LeBron et Anthony

Luka Doncic continue de marcher sur les traces des plus grands. Le rookie slovène de Dallas a marqué 35 points, record personnel égalé, lors de la victoire de son équipe (111-98) à Cleveland. C'est la septième fois cette saison qu'il atteint le seuil de 30 points: seuls deux rookies ont fait mieux que lui dans l'histoire, LeBron James (20 matches à 30 points et plus) et Carmelo Anthony (10).

Durant cette rencontre, il a aussi franchi la barre des 1000 points marqués, à 19 ans et après seulement 49 matches, comme six joueurs de moins de 20 ans avant lui, dont LeBron James, Kobe Bryant, Carmelo Anthony et Kevin Durant.

Malgré cette soirée de gala, l'ancien joueur du Real Madrid, choisi en 3e position de la Draft 2018, a trouvé à redire à sa prestation. «Je me suis vraiment bien senti lors de leur première mi-temps (ndlr: 28 pts à la pause). C'était beaucoup moins bien après la pause, mais le plus important pour moi, c'est la victoire à la fin», a-t-il expliqué.

Résultats/Classements

(nxp/afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.