Championnats à Tallinn

21 janvier 2010 22:03; Act: 22.01.2010 08:22 Print

Plushenko champion d'Europe et Lambiel 2e

Stéphane Lambiel a décroché une sensationnelle médaille d'argent dans les championnats d'Europe de Tallinn.

Une faute?

Stéphane Lambiel a marqué les esprits avec un merveilleux programme long qui lui a permis de conquérir une médaille d'argent presque inespérée aux Championnats d'Europe de Tallinn. De retour à son meilleur niveau, le Valaisan a gagné trois rangs par rapport à la veille pour coiffer son rival Brian Joubert, 3e.

Devant, le Russe Evgeni Plushenko, qui a encore réalisé le meilleur score comme la veille lors du programme court, était intouchable. Avec 255,39 points, le Russe a décroché une sixième couronne continentale avec une bonne avance sur Lambiel (238,54), alors que Joubert, le tenant du titre, ne parvenait pas à se contenter d'une médaille de bronze (236,45) au goût de défaite pour le Français.

Ovation

Il faut remonter à Calgary en 2006, lors de son deuxième titre mondial, pour retrouver trace d'un Lambiel aussi fort. Il a réalisé jeudi quasiment le même total qu'à l'époque (à 0,11 point près) pour son programme long, qui a emballé le public malgré une chute sur la séquence de pas en fin de programme. Lambiel, qui présentait pour la première fois sa «Traviata» de Verdi, a une nouvelle fois réussi son coup de poker consistant à modifier une chorégraphie juste avant une épreuve importante.

Par rapport à la veille mais aussi à ses dernières prestations, le Suisse, ovationné, a paru métamorphosé. Il a «claqué» deux quadruples boucles piqués, dont un en combinaison avec un double derrière, plus une volée de triples dont seul le dernier, un salchow retourné, n'était pas optimal. Et une nouvelle fois, le double champion du monde (2005 et 2006) a obtenu le meilleur total à l'artistique.

A ce nivau de forme, et malgré ses douleurs récurrentes aux adducteurs, Lambiel sera un candidat pour l'or olympique à Vancouver dans trois semaines et demie, quand il aura encore eu le temps de peaufiner quelques détails de son nouveau programme. Ses 238,54 points le situent à moins d'un point de son record absolu (239,10). L'absence de triple axel ne semble plus guère peser, soudain.

Lambiel disputait à Tallinn sa première grande compétition internationale depuis son retour à la compétition après un break d'un an et demi, l'automne dernier. Jamais champion d'Europe, il glane sa troisième médaille d'argent continentale, après 2006 et 2008.

Plushenko impeccable

Plushenko s'est montré d'une efficacité redoutable pour décrocher un sixième titre qui fait de lui le patineur le plus couronné de l'après-guerre. Il avait obtenu le premier il y a dix ans et le dernier en 2006, avant d'arrêter pendant trois ans et demi puis de se remotiver l'automne dernier en vue des JO de Vancouver.

Le Russe, à 27 ans, a conservé sa souplesse et sa maîtrise absolue des sauts. Il a réussi avec une facilité déconcertante deux triples axels, dont un en combinaison, et un quadruple saut. Mais il n'a pas dégagé l'émotion que les puristes auraient aimé voir, et sa vitesse, sur l'exécution de son «tango amore», a semblé un peu réduite par rapport à il y a quatre ans.

Avec 255,39 points, Plushenko a titillé son record personnel et placé la barre très haut pour Vancouver. Il illustre aussi la renaissance du patinage russe, qui s'apprête à faire, après quelques années de vaches maigres, une razzia à Tallinn avec le titre en couples (Kavaguti/Smirnov), en danse probablement (Domnina/Shabalin) sans compter une possible médaille chez les dames.

Avec une seule compétition internationale dans les jambes avant Tallinn, Plushenko a réussi une performance que peu d'observateurs auraient cru possible il y a quelques mois.

Classement final:
1. Evgeni Plushenko (Rus) 255,39.
2. Stéphane Lambiel (S) 238,54.
3. Brian Joubert (Fr) 236,45.
4. Michal Brezina (Tch) 224,74.
5. Samuel Contesti (It) 221,33.
6. Yannick Ponséro (Fr) 219,52.
7. Alban Préaubert (Fr) 207,61.
8. Javier Fernandez (Esp) 204,83.
9. Stefan Lindemann (All) 203,95.
10. Tomas Verner (Tch) 203,18.

(ats/ats)