Badminton

25 août 2019 20:25; Act: 25.08.2019 20:29 Print

Pusarla dans l'histoire du badminton indien

par Sport-Center/AFP - Sindhu Pusarla, 24 ans, est devenue la première joueuse indienne couronnée championne du monde. Elle a battu la Japonaise Nozomi Okuhara en finale dimanche à Bâle.

storybild
Une faute?

L'Indienne Sindhu Pusarla a largement dominé la finale du simple dames à Bâle. L'athlète de 24 ans, qui fait partie des dix sportives les mieux payées de la planète, s'est imposée 21-7 21-7 face à la Japonaise Nozomi Okuhara. Les deux joueuses s'étaient déjà affrontées en finale en 2017, mais Okuhara avait alors eu le dernier mot.

Grâce à cet épatant succès, Sindhu Pusarla entre dans l'histoire de son pays en devenant la première Indienne couronnée championne du monde. Ce titre mondial vient aussi gommer ses désillusions des deux derniers Mondiaux ainsi que des Jeux olympiques 2016 à Rio, des compétitions qui lui avaient toutes échappées après avoir perdu à chaque fois en finale.

Razzia du Japon

A un an des Jeux olympiques à Tokyo, le Japon a pour la première fois terminé en tête du tableau des médailles grâce à deux titres et six médailles au total, détrônant la Chine.

Kento Momota en simple chez les messieurs et Mayu Matsumoto et Wakana Nagahara en double féminin ont conservé leur titre conquis en 2018 à Nankin (Chine) et s'avancent en favoris pour le titre sous les Anneaux l'année prochaine.

En double féminin, les Japonaises ont même réalisé le doublé, puisque Matsumoto et Nagahara se sont imposées en finale contre leur compatriotes Yuki Fukushima et Sayaka Hirota deux manches à une (21-11, 20-22, 23-21). Dans le double messieurs la paire indonésienne Mohammad Ahsan et Hendra Setiawan a battu les Japonais Takuro Hoki et Yugo Kobayashi.

Sur les cinq finales disputées à Bâle, quatre concernaient le Japon (2 victoires et deux défaites). La Chine termine les Mondiaux 2019 avec cinq médailles, et seulement un titre en double mixte grâce à Zheng Si Wei et Huang Ya Qiong.

Résultats/Classements

(nxp)